El Otmani suspend les mesures relatives au système informatique de facturation

El Otmani suspend les mesures relatives au système informatique de facturation

Par Khadija Skalli

Saâd Dine El Otmani prête oreille attentive aux doléances des commerçants et des professionnels. Le chef de l’Exécutif vient d’annoncer la suspension des mesures relatives au système informatique de facturation.

Après plusieurs jours de tension, Saâd Dine El Otmani intervient enfin pour désamorcer la colère des commerçants de gros et des professionnels. Le chef de l’Exécutif a annoncé aujourd’hui, jeudi 10 janvier 2019, la suspension des mesures relatives au système informatique de facturation. C’était lors de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

Cette décision intervient après plusieurs jours de contestation. Les nouvelles dispositions de la facturation électronique ont créé un tollé de protestations de la part des commerçants de gros et des professionnels. Ces derniers ont observés une grève pour faire entendre leurs doléances.

D’ailleurs, une réunion est prévue pour le mercredi 16 janvier entre le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy et les chambres de commerce et d'industrie ainsi que les représentants des commerçants pour dénouer la crise. Les Directions générales des impôts et des douanes sont aussi de la partie.

→ Lire aussi : Moulay Hafid Elalamy rencontre les commerçants

Une autre réunion est également programmée pour le lundi prochain, 14 janvier 2019, entre la Direction générale des impôts (DGI) et l'Administration des Douanes et Impôts Indirects, et les représentants des commerçants. Objectif : écouter les doléances des professionnels et résoudre les problématiques qui se  posent.

En attendant la tenue de ces rencontres, M. El Otmani a tenu à rassurer les esprits. Il affirme « qu’il suit de près ce sujet avec les ministres de l’Economie et des finances, de l'Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique et de l’Intérieur » et se dit prêt à « intervenir et à trouver une solution à tout dépassement inacceptable ».

Le Chef du gouvernement veut trouver une issue à la situation. Pour cela, il appelle au dialogue constructif.  El Otmani a réitéré « la disposition du gouvernement d'examiner toutes les propositions présentées par les associations, les organisations et les syndicats professionnels pour parvenir à des solutions équilibrées prenant en compte l’intérêt des commerçants, des entreprises et de l’économie nationale, et ce à travers une dialogue franc et constructif ».

Par ailleurs, il a tenu à réitérer que « les petits commerçants et les prestataires de services soumis au système forfaitaire ne sont pas concernés par les dernières mesures ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :