AccueilA LA UNEElalamy appelle au renforcement de l’efficience et la compétitivité de la diplomatie économique du Maroc
Moulay Hafid Elalamy

Elalamy appelle au renforcement de l’efficience et la compétitivité de la diplomatie économique du Maroc

Le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy a appelé, jeudi à Rabat, à développer la diplomatie économique à même de renforcer l’efficience et la compétitivité des conseillers économiques des ambassades du Royaume.

Il incombe de mettre en place tous les moyens nécessaires à la disposition des conseillers économiques afin de renforcer leur efficience et leur compétitivité“, a souligné Elalamy, qui s’exprimant lors d’un séminaire au profit des conseillers économiques des ambassades du Royaume à l’étranger sous le thème “La diplomatie économique en tant que levier de la politique étrangère du Royaume“.

Le Maroc dispose d’une véritable force de frappe pour développer sa diplomatie économique, notamment grâce à son corps diplomatique et ses nombreux atouts au niveau de la stabilité, la sécurité et la compétitivité de son tissu économique.

Pour sa part, le ministre de l’Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah a souligné que le développement de la diplomatie économique est une responsabilité qui relève de tous les acteurs concernés notamment le gouvernement, les départements ministériels, ainsi que les secteurs privé et public.

Il a également appelé, à cette occasion, les conseillers économiques à représenter et véhiculer une “bonne” image du Maroc, tout en tenant compte de la culture et des spécificités de leurs pays d’accueil.

→ Lire aussi : Automobile : le Groupe PSA portera la capacité de son site de Kénitra à 200.000 véhicules par an dès 2020

De son côté, la secrétaire d’État chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb a incité les conseillers économiques à prendre plus d’initiatives, notamment pour attirer des investissements dans le secteur du tourisme particulièrement au niveau du transport aérien et de l’animation touristique.

Elle n’a pas manqué de rappeler la place du secteur du tourisme dans le développement tissu économique, notant que le besoin en investissements du secteur s’élève à plus de 15 milliards de dollars.

Initié par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, ce séminaire a également connu la participation du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita et de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta .

S’inscrivant dans le cadre des Hautes orientations royales, ce séminaire a été conçu selon une démarche participative des départements sectoriels et de certains partenaires agissant dans la sphère économique, pour réussir le challenge visant à raffermir l’attractivité et le rayonnement du Maroc, à travers une diplomatie économique efficiente plaçant le Royaume dans les radars de la mondialisation.

L’objectif est de faire des représentations du Royaume des avant-postes économiques pour promouvoir la marque Maroc et à accompagner les investisseurs étrangers et les exportateurs potentiels, selon le ministère.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :