A LA UNEEconomie

Election à la 2ème chambre des Conseillers : Othman Chérif Alami se lance dans la course

Hassan Alaoui

Opérateur important du secteur du tourisme, Othman Chérif Alami se lance et se présente aux élections de la 2ème Chambre du Parlement prévue le 5 octobre pour briquer un siège de Conseiller. Il fait partie de l’équipe de Abdelilah Hifdi, Neila Tazi et Mia Filali Lahlou qui se présente dans le cadre de la CGEM ( Confédération générale des entreprises marocaines). Nous dressons ci-dessous son parcours de « combattant ».

Le secteur du tourisme national, on ne le dira jamais assez, a constitué depuis toujours l’un des vecteurs essentiels du développement économique, social et culturel du Royaume du Maroc. L’industrie touristique au Maroc est un secteur économique important qui représente entre 8% et 10 % du PIB. Comme le soulignent des experts, «  le Maroc dispose d’atouts remarquables : son climat, sa culture spécifique, ses villes impériales et sa position géographique. Cependant, malgré ces avantages concurrentiels, le secteur du tourisme a connu de profondes fluctuations dans les dernières années ».

Othman Chérif Alami est un opérateur actif dans le secteur du tourisme et sa réputation transcende le cadre marocain. Depuis plus de 40 ans, après avoir repris les rênes du groupe Atlas Voyages fondé en 1964 par son défunt père, il se passionne pour cette activité à laquelle il a donné ses lettres de noblesse. Après avoir reçu une formation entièrement « made in morocco », alliant l’expérience du terrain à celle du marketing constamment renouvelée , Othman Chérif Alami a incarné à la fois le changement et la continuité, sans pour autant se départir des valeurs acquises auprès de ses parents qui, en son temps, dans un Maroc qui édifiait l’industrie du tourisme comme parade à certaines faiblesses économiques, relevait les défis majeurs  comme le financement des projets, l’exploration des marchés émetteurs lointains, la concurrence de certains pays, l’adaptation aux exigences d’une clientèle internationale en signant des contrats exclusifs avec des Tours operator importants.

Aujourd’hui, le groupe qu’il a continué à bâtir peut se prévaloir d’être avec son frère Karim Chérif Alami parmi les tout premiers sur la scène touristique et du voyage et sur la totalité des segments de clientèle et de produits. Devenu opérateur incontournable, Atlas Voyages se mobilise dans le développement du tourisme à tous les niveaux. Othman Chérif Alami, en sa qualité de président a participé à l’élaboration des projets de lancement et de relance du tourisme national, en cosignant notamment l’Acte solennel de mise en œuvre de la Vision 2010 et du Contrat-programme de la Vision 2020 en sa qualité de Président de la Fédération nationale du tourisme (FNT) en novembre 2010 lors d’une cérémonie présidée à Marrakech par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il convient de souligner à cet égard que Sa Majesté Mohammed VI a décerné en 2002 et en 2010 deux Wissams pour récompenser ses mérites.

L’implication personnelle de Othman Chérif Alaoui n’a d’égale, en effet, que l’affirmation renouvelée de son patriotisme et de son attachement au succès du tourisme national dont il demeure un fervent militant. Le groupe a connu un développement exponentiel croissant dont l’instrument de mesure éloquent est le nombre d’employés et la diversification maîtrisée des activités sectorielles. En effet, le développement du groupe et du leader Atlas Voyages a fortement contribué depuis à la  création de nouvelles réalisations, notamment des clubs de vacances ; des infrastructures de transport touristique, la digitalisation des participations dans les nouvelles technologies, l’événementiel et l’organisation de congrès.

Il faut rappeler que , membre actif dans les associations du tourisme, Othman Chérif Alami demeure un acteur très mobilisé du développement social et économique. Il s’inscrit dans une démarche constante , toujours en respect des valeurs d’éthique et de partage pour le renforcement d’une synergie entre l’ensemble collaborateurs du groupe afin de répondre aux aspirations de tous et dans la ligne droite de leur assurer un avenir meilleur. Tout au long de son parcours il a présidé plusieurs associations régionales et nationales, souvent pour des mandats de 2 à 3 années. Elles vont du domaine économique , culturel, sportif à celui du social.

Pendant les 24 mois de la pandémie du Covid-19 , le groupe a réfléchi à la fois sur les conséquences et sur la manière d’en sortir, il  entend désormais contribuer à la mise en place de la réflexion internationale sur le post-covid, favorable à l’innovation, au changement de stratégie et au modèle de durabilité. Il se lance ainsi dans la course.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page