A LA UNEPolitique

Élection du Maroc au Conseil des gouverneurs de l’AIEA à Vienne

Le Maroc a été élu jeudi membre du Conseil des gouverneurs de l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), lors de la 62ème session de la Conférence générale de l’Agence qui se tient à Vienne.

Le Maroc qui a bénéficié du soutien unanime du groupe africain siègera au Conseil des gouverneurs pour un mandat de deux ans de 2018 à 2020.

L’Ambassadeur et Représentant Permanent du Royaume auprès de l’AIEA à Vienne, Lotfi Bouchaara, qui a présenté mercredi la candidature du Royaume lors du débat Général, a affirmé à cette occasion que « le mandat du Maroc sera au service de l’Afrique et de l’ensemble des africains », indique l’Ambassade du Maroc à Vienne dans un communiqué.

Grâce au soutien de l’AIEA, le Maroc a développé une expertise nationale dans différents domaines lui permettant aujourd’hui d’échanger son expérience avec d’autres États membres en particulier les pays africains, a assuré le diplomate.

Il a ajouté que  »le Royaume du Maroc aspire à travers son mandat au Conseil des gouverneurs à poursuivre résolument son engagement à soutenir le rôle de l’agence dans l’assistance technique en particulier pour les pays africains ».

« Le Maroc ne ménagera pas ses efforts pour promouvoir le dialogue, la négociation et l’action multilatérale au sein du Conseil des gouverneurs dans le domaine du transfert de technologies nucléaires, de la sûreté nucléaire, de la sécurité et de la coopération technique« , a souligné Bouchaara.

Le diplomate marocain a rappelé que « grâce à une étroite collaboration avec l’agence, le Royaume a développé une remarquable expertise dans le domaine de la santé et la lutte contre le cancer, de l’eau, de l’agriculture, de l’environnement, de la nutrition, de la sûreté et de la sécurité« .

Le Conseil des gouverneurs organe exécutif de l’AIEA est constitué de 35 membres. Il a pour mandat d’adopter des décisions relatives au fonctionnement et à la politique de l’agence.

Cette importante élection du Maroc au sein du Conseil des gouverneurs à Vienne conforte la place du Maroc au sein du système des Nations Unies.

L’ambassadeur Bouchaara, parallèlement aux travaux du Conseil des gouverneurs, poursuit depuis mars dernier sa fonction de co-Président du mécanisme de renforcement du programme de coopération technique de l’AIEA.

Bouchaara préside la délégation marocaine qui participe actuellement à la Conférence générale et qui comprend entre autres Khalid El Mediouri, Directeur Général du Centre national de l’énergie des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN), Khammar Mrabit, Directeur de l’agence marocaine de la sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNUR) ainsi que des responsables représentant plusieurs départements ministériels.

→ Lire aussi : Nucléaire: l’AIEA invite Téhéran à se montrer plus « proactif »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page