Elections sud-africaines : Victoire de l’ANC

Cyril Ramaphosa, President of South Africa and the African National Congress, casts his vote at Hitekani Primary School voting station on May 8, 2019 in Soweto. - South Africans began voting today in national elections which the ruling ANC, in power since 1994, is favourite to win despite corruption scandals, sluggish economic growth and record unemployment. The ANC has won all the past five elections, but today's vote is set to be an electoral test on whether the party has staunched a decline in popularity. (Photo by WIKUS DE WET / AFP)

Le Congrès national africain (ANC, au pouvoir) a remporté les élections législatives, qui se sont tenues mercredi dernier en Afrique du Sud, selon les résultats définitifs annoncées samedi par la commission électorale indépendante.

L’ANC, au pouvoir depuis la fin du régime de l’apartheid en 1994, a remporté 57,51 pc des voix. La principale formation d’opposition, l’Alliance démocratique (DA), s’est classée en deuxième position avec 20,76 pc. Le parti d’extrême gauche, l’Economic Freedom Fighters (EFF), est troisième avec 10,79 pc.

Selon la commission indépendante, le taux de participation a été de l’ordre de 65,99 pc. Il s’agit du taux le plus faible depuis les premières élections multiraciales dans le pays.

En 1994, ce taux a été de 86,9 pc. Ce taux a grimpé à 89,3 pc en 1999. Une tendance baissière a été enregistrée à partir des élections de 2004, quand 76,73 pc des votants se sont rendus aux urnes contre 77,3 pc en 2009 et 74,48 pc en 2014.

Le score réalisé par l’ANC lors des élections de mercredi dernier représente la pire performance électorale de cet ancien mouvement de libération, en perte de vitesse claire.


La victoire confèrera, cependant, à l’ANC suffisamment de sièges au parlement pour élire le président Cyril Ramaphosa pour un mandat de cinq ans. Il sera investi le 25 mai.