Emirats: 2 ans de prison pour un “reportage fabriqué” sur le Covid-19

reportage

Une cour émiratie a condamné deux personnes, dont un journaliste d’Abu Dhabi Sports Channel, à deux ans de prison chacune pour avoir “fabriqué” un reportage sur la mort de cinq membres d’une même famille du Covid-19, a annoncé jeudi l’agence officielle WAM.

En août, les autorités avaient fait état des résultats d’une enquête sur cette affaire, affirmant que le reportage était “fabriqué de toutes pièces”.

“La famille n’existe pas et l’histoire est complètement fictive, inventée par le premier accusé”, dont l’identité n’a pas été précisée, avaient-elle dit.

“La chambre d’appel de la Cour fédérale d’Abou Dhabi a condamné les deux prévenus à deux ans de prison chacun après les avoir reconnus coupables d’avoir diffusé un +reportage fabriqué+”, a indiqué jeudi WAM.

Le correspondant de la chaîne, un étranger résidant aux Emirats arabes unis, sera “expulsé” après avoir purgé sa peine, a-t-elle ajouté. Sa nationalité n’a pas été précisée.


Selon des médias locaux, l’autre personne condamnée était interviewée lors du reportage.

Les Emirats arabes unis ont recensé plus de 138.000 personnes infectées au coronavirus, dont 508 sont décédées.

Le pays, qui affirme être parmi ceux qui ont su le mieux gérer la crise sanitaire, met régulièrement en garde contre les “fausses nouvelles” qui “perturbent la sécurité et la paix, répandent la terreur et nuisent à l’intérêt public”, selon la WAM.

Contacté par l’AFP pour un éventuel commentaire sur cette affaire, Abu Dhabi Media, organisme public qui détient plusieurs chaînes dont Abu Dhabi Sports Channel, n’était pas joignable.


Les Emirats figurent au 131e rang (sur 180 pays) du classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF.

Généralement accusés “de diffamation, d’offense à l’Etat ou de diffusion de fausses informations visant à nuire à l’image du pays”, les journalistes risquent de “lourdes peines de prison et sont susceptibles d’y subir de mauvais traitements”, selon l’ONG.

( Avec AFP )