Emploi public : Pas de postes budgétaires au titre de l’exercice 2021, excepté pour quelques secteurs

El Otmani

Un document du Chef du Gouvernement a été destiné aux institutions ministérielles et aux secteurs économiques appelant à préparer des propositions concernant la programmation budgétaire pour la période de 2021-2023 en signalant la nécessité de réduire le nombre de postes budgétaires dans l’emploi public durant la période mentionnée.

En raison de la situation exceptionnelle que nous vivons à cause de la crise sanitaire de Covid-19, les données macroéconomiques sont devenues dépassées, selon le Chef du gouvernement. En application de l’article 47 de la loi organique N° 130-13 relative à la loi de finances, il est nécessaire de mettre à jour l’ancien poste du CDG N° 2/2020 publié le 11 mars 2020, en tenant compte des répercussions négatives de la pandémie de Covid-19 sur l’économie nationale et notamment sur les finances publiques.

Par ailleurs, le Chef du Gouvernement a averti que suite à la situation macroéconomique actuelle, le secteur public ne devrait pas programmer la création de nouveaux postes budgétaires pour l’exercice 2021, à l’exception des secteurs de la santé, de l’éducation et de la sécurité.

En revanche, le CDG a indiqué que la pandémie a durement impacté la situation de l’activité économique nationale, particulièrement de l’état du budget et les ressources de l’État qui sont en forte baisse. « Les propositions devraient être élaborées dans le cadre de la poursuite et l’affinement des efforts précédents et la continuité de l’adoption des mesures de contrôle des coûts, permettant la redynamisation de l’économie nationale et le rétablissement progressif des équilibres macroéconomiques », a-t-il précisé.