ban600
credit agricol

En dépit du gel de l’aide américaine, les écoles palestiniennes de l’ONU ouvriront leurs portes

En dépit du gel de l’aide américaine, les écoles palestiniennes de l’ONU ouvriront leurs portes

En dépit des coupes drastiques de l'aide américaine, des centaines d'écoles palestiniennes de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) ouvriront leurs portes, a annoncé jeudi l'organisation internationale.

Les 711 écoles que l'UNRWA dirige pour 526.000 élèves dans les Territoires palestiniens, en Jordanie, au Liban et en Syrie ouvriront leurs portes à la rentrée, a affirmé l'organe onusien.  Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait laissé entendre que la rentrée était compromise suite à une pénurie de fonds sans précédent.

L'agence a subi un sérieux revers en janvier quand les Etats-Unis, de loin le principal bailleur de fonds de l'UNRWA, a annoncé le gel de dizaines de millions de dollars d'aide. Les Etats-Unis n'ont alloué à l'agence que 60 millions de dollars en 2018, après avoir versé 360 millions en 2017, soit près de 30% de son financement total.

Plusieurs pays ont avancé le versement de leur contribution annuelle mais ce geste ne résout pas le problème de fond. "Nous avons besoin de 217 millions de dollars supplémentaires pour que nos écoles ne soient pas seulement ouvertes, mais qu'elles puissent le rester", a indiqué l'agence dans un communiqué, soulignant avoir récolté de nouveaux fonds mais pas suffisamment.

Établie en 1949, l'UNRWA apporte son aide à plus de trois millions de Palestiniens enregistrés comme réfugiés dans les Territoires palestiniens, en Jordanie, au Liban ou en Syrie, survivants ou descendants des centaines de milliers de Palestiniens ayant fui la première guerre. L'agence emploie plus de 20.000 personnes, en majorité des Palestiniens.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :