ban600

Energie minière marocaine : les Etats-unis en renfort

Energie minière marocaine : les Etats-unis en renfort

Conscient du rôle des énergies et du gaz naturel dans sa production industrielle et pour l’approvisionnement de sa chaîne de valeurs, le Maroc s’allie avec les Etats-Unis pour la construction d’un terminal de gaz.

Les Etats-Unis sont favorables à la stratégie marocaine dans le secteur des Energies et des mines. C’est pourquoi une importante subvention, dont le montant nous est inconnu, est dégagée en guise de soutien pour une étude de faisabilité concernant la construction d’un terminal méthanier et d’une installation de regazéification du gaz naturel liquéfié (GNL) reliés au gazoduc Maghreb-Europe (MEG). Cette annonce a été faite par Thomas R. Hardy, directeur du congrès et des affaires publiques de  l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA).

→ Lire aussi : Ouverture à Marrakech des travaux de la 11è Conférence arabe de l’énergie

Selon Matthew Meredith, directeur général de Lixia Capsia Gestionis, entreprise chargée de réaliser l’étude «les Etats-Unis sont impatients de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Maroc, représenté par le ministère de l'Énergie, des mines et du développement durable, pour faire avancer les objectifs énergétiques nationaux.» En effet, cette étude va permettre une meilleure prise en charge de la demande de gaz naturel qui s’accentue de plus en plus.

Le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, par la voie de son ministre, affirme que « dans le cadre de l’offre énergétique marocaine, le gaz joue un rôle important dans la diversification et la sécurité de l’énergie.» D’où l’importance de ce projet qui, une fois réalisé, va produire près de 5,3 milliards de mètre cube de gaz naturel par an.

Sadikh Top

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :