Enquête BAM: Stagnation de l’activité industrielle en janvier

Enquête BAM: Stagnation de l’activité industrielle en janvier

L’activité industrielle aurait connu une stagnation au cours du mois de janvier avec un Taux d’Utilisation des Capacités (TUC) qui serait resté quasiment inchangé, estime Bank Al Maghrib (BAM).

Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture de janvier menée par BAM indiquent une stagnation de la production et des ventes, ainsi qu’une baisse des commandes avec un carnet qui serait resté à un niveau inférieur à la normale. La stagnation de la production recouvre une hausse dans l’”agro-alimentaire” et dans le “textile et cuir”, une baisse dans l’“électrique et électronique” et une stagnation dans la “chimie et parachimie” et dans la “mécanique et métallurgie”, explique BAM.

>>Lire aussi : Réunion élargie au ministère de l’Intérieur consacrée à l’état d’avancement du programme « Tanger-Métropole »

De son côté, la stagnation des ventes serait le résultat de la hausse dans la “mécanique et métallurgie” et dans l’”électrique et électronique”, de la baisse dans la “chimie et parachimie” et de la stagnation dans l’“agro-alimentaire” et dans le “textile et cuir”, ajoute la banque centrale. La baisse des commandes serait tributaire d’un repli dans l’“agro-alimentaire” et dans la “chimie et parachimie”, relève BAM, notant que les commandes se seraient, en revanche, accrues dans le “textile et cuir”, dans la “mécanique et métallurgie” et dans l’“électrique et électronique”.


Pour leur part, les carnets de commandes seraient restés à un niveau inférieur à la normale dans l’ensemble des branches d’activité, ajoute la même source. Pour les trois prochains mois, les entreprises s’attendent à une hausse de la production et des ventes dans l’ensemble des branches d’activité, relève BAM, précisant toutefois, que plus du tiers des entreprises déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de l’activité.