A LA UNEMonde

Enquête russe: Trump accorde la grâce présidentielle à son ancien conseiller Michael Flynn

Le président américain Donald Trump a gracié mercredi Michael Flynn, son premier Conseiller à la sécurité nationale qui avait plaidé coupable à une accusation dans le cadre de l’enquête sur l’ingérence présumée de la Russie dans les élections de 2016.

M. Trump a annoncé sa décision dans un tweet, affirmant qu’il était honoré d’accorder un “pardon complet” à son ancien conseiller auquel il a souhaité un joyeux Thanksgiving.

La décision de pardonner M. Flynn qui faisait l’objet de spéculations grandissantes dans les médias américains, intervient à quelques semaines de la fin du mandat de M. Trump à la Maison Blanche.

La grâce présidentielle met ainsi un terme à cette affaire, trois ans après que le général Flynn, qui n’a passé que 24 jours à son poste de conseiller, ait initialement plaidé coupable d’avoir menti au FBI au sujet de ses contacts avec l’ambassadeur de Russie aux Etats-Unis.

M. Flynn a toutefois décidé de retirer son plaidoyer de culpabilité en janvier 2020, après avoir changé d’avocat. Le département de la Justice a par la suite pris la décision extraordinaire de chercher à abandonner les accusations portées contre l’ancien conseiller à la sécurité nationale, affirmant que ses fausses déclarations n’étaient pas “importantes” pour l’enquête russe.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page