AccueilA LA UNEEnrico Macias répond à l’appel au boycott de son concert à Casablanca

Enrico Macias répond à l’appel au boycott de son concert à Casablanca

Alors qu’il fait l’objet d’une campagne de boycott en raison de ses engagements en faveur d’Israël, le chanteur français d’origine algérienne et juif de confession, Enrico Macias, a réagi sur le plateau de RMC, le 1 février 2018.

Interrogé par son ami Gilles-William Goldnadel sur l’impact du boycott sur sa décision de se produire à Casablanca, Enrico Macias a répondu : « Je me fous éperdument de cette menace de boycott parce que je vais y aller. Je ne leur donne pas raison. Ma victoire, ce sera d’aller chanter à Casablanca. Je compare le Maroc à l’Andalousie d’antan, c’est un pays de tolérance, ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur le Maroc », a réagi le chanteur lors d’une émission à RMC.

→Lire aussi : Plusieurs marocains appellent à boycotter le concert d’Enrico Macias

Macias fait actuellement l’objet d’un appel au boycott par la Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël au Maroc (MACBI), depuis qu’il a annoncé qu’il animerait un spectacle au Mégarama de Casablanca, prévu le 14 février prochain.

Dans une déclaration du 13 janvier 2019, la MACBI a décrit la présence de Macias sur la scène du Megarama, comme une « honte et une insulte au public de Casablanca ».

Le chanteur français qui « aime se présenter comme un artiste de la paix » est « en fait un puissant défenseur » de l’occupation israélienne de la Palestine et en particulier de l’armée de défense israélienne, Tsahal, lit-on dans le communiqué.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :