Entretien à Genève de Ramid avec la Haute commissaire des droits de l’homme

Ramid

Le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, s’est entretenu, mercredi à Genève, avec la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Michelle Bachelet, dans le cadre de la 43è session du Conseil des Droits de l’homme.

L’entrevue a été l’occasion d’exposer les avancées accomplies au Maroc dans le domaine des droits de l’homme, ainsi que la coopération et l’interaction dynamique et permanente du pays avec le système des Nations Unies pour les droits de l’homme.

Dans une déclaration à la MAP, M. Ramid a indiqué que les discussions ont porté sur des questions ayant trait à l’évolution en cours en matière des droits de l’homme au Maroc, précisant avoir présenté à Mme Bachelet un aperçu des réalisations enregistrées cette année dans ce domaine, notamment en ce qui concerne la concrétisation de certaines conventions internationales, dont le Protocole facultatif se rapportant à la convention sur la torture à travers la création du Mécanisme national de prévention de la torture, aux côtés d’autres institutions créées à cet effet.

Le ministre d’Etat a précisé également “avoir abordé avec la Haute-commissaire des Droits de l’homme les relations de coopération entre le Maroc et les mécanismes onusiens inhérents aux droits de l’homme, ainsi que l’ouverture constante du Royaume sur ces mécanismes“.

M. Ramid, qui a évoqué avec Mme Bachelet la situation des droits de l’homme dans les provinces du sud du Royaume, a souligné que ces provinces jouissent pleinement de l’ensemble des droits civils, politiques, économiques et culturels.

En marge de cette 43ème session, M. Ramid a eu une série d’entretiens avec des chefs des délégations participant à cet événement, notamment les ministres des Affaires étrangères des Maldives, Abdullah Shahid, du Guatemala, M. Pedro Brolo Vila, et du Bahreïn, Abdel Latif al-Zayani.