Entretien Mezouar-Kerry à Washington

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, s’est entretenu, jeudi, à Washington, avec le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, des moyens de raffermir les relations de coopération “excellentes” qui unissent le Maroc et les Etats-Unis.

Dans une déclaration à la presse, à cette occasion, M. Mezouar a souligné que la rencontre au sommet, à la Maison Blanche, entre le Roi Mohammed VI et le Président Barack Obama, en novembre 2013, a donné une forte impulsion à la dynamique de coopération entre les deux pays.
Il a, en outre, fait observer que le Maroc et les Etats Unis, sont deux pays “sincèrement amis”, ils partagent les “mêmes valeurs et les mêmes convictions” pour la paix, la stabilité, la prospérité et la démocratie.

Le diplomate marocain a également indiqué que les relations maroco-américaines, qui se démarquent par leur caractère “sérieux” “avancent dans un cadre structuré”, comme en témoigne le dialogue stratégique établi en 2012 et qui constitue un “modèle dans sa formule, son fonctionnement et ses ambitions” en matière de coopération.
Dans ce contexte, M. Mezouar s’est félicité de la “parfaite” coopération entre Washington et Rabat notamment en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme et d’éradication des facteurs qui constituent les fondements de la menace terroriste, ajoutant que les deux pays sont convaincus que le « monde ne peut avancer que dans le cadre de la paix, de la stabilité et de la prospérité ».

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a salué les efforts et le travail accomplis par les Etats Unis lors de la Conférence cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris, qui a abouti à un accord historique.
Il a, de même, souligné l’importance du soutien des Etats Unis pour la “réussite” de la COP22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech, notant qu’après l’accord de Paris le monde “attend la mise en oeuvre de projets concrets” en matière de lutte contre le réchauffement climatique.
Ces entretiens se sont déroulés en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc aux Etats Unis, Rachad Bouhlal.


Maroc Diplomatique avec MAP