Épidémie liée au vapotage: 18 décès et plus de 1.000 cas signalés aux Etats-Unis

vapotage

Aux États-Unis, des centaines de personnes ont été atteintes d’une mystérieuse maladie pulmonaire liée au vapotage, et le bilan des victimes est passé à 18, selon les données fédérales sur la santé publiées jeudi.

Le nombre des personnes décédées aux Etats-Unis des suites d’une mystérieuse maladie des poumons liée au vapotage est passé à 18 cette semaine, souligne-t-on.

Les Centers for Disease Control and Prevention ont fait état de 1.080 cas signalés jusqu’à jeudi, contre 805 il y a une semaine, notant que les lésions pulmonaires associées à l’utilisation de cigarettes électroniques ont maintenant été enregistrées dans presque tous les États.

Les données publiées jeudi confirment les tendances antérieures. La plupart des patients avaient des antécédents de vapotage de produits contenant du THC, l’ingrédient psychoactif de la marijuana. La plupart sont des hommes et des jeunes, 80% des patients ayant moins de 35 ans et plus du tiers ayant moins de 21 ans.

→ Lire aussi : USA: les recharges d’e-cigarettes au cannabis liées à 77% des malades pulmonaires


Les décès confirmés ont eu lieu dans 15 États: Alabama, Californie, Delaware, Floride, Géorgie, Illinois, Indiana, Kansas, Minnesota, Mississippi, Missouri, Nebraska, New Jersey, Oregon et Virginie. D’autres décès sont à l’étude.

Les services de santé des États ont publié très peu d’informations sur les patients décédés. Mais ils ont eu tendance à être plus âgés.

L’âge médian des patients décédés était de 50 ans environ, allant des 20 à 70 ans. Comparativement à ceux qui sont tombés malades, une plus grande proportion des décès sont survenus chez les femmes, a déclaré la directrice principale adjointe du CDC, Anne Schuchat, lors d’une conférence de presse jeudi.

Il n’existe pas de détails sur leurs conditions médicales sous-jacentes. Mais les personnes atteintes de telles conditions ne résisteraient probablement pas à ce type de lésion pulmonaire aiguë, a-t-elle ajouté.


Mme Schuchat a jugé difficile de savoir combien de temps cette épidémie durerait. Alors que des centaines de nouveaux cas continuent d’être signalés chaque semaine, les responsables du CDC intensifient leurs recommandations appelant à l’abstention de l’utilisation des cigarettes électroniques et du vapotage surtout des produits contenant du THC et en particulier ceux achetés dans la rue.

“Nous n’avons pas constaté de baisse notable du nombre de nouveaux cas”, a-t-elle déclaré. “Nous ne pensons pas que les individus ont changé leurs comportements ou que les produits ont disparu … Je ne saurais trop insister sur la gravité de ces lésions pulmonaires”, a-t-elle ajouté.

La cause spécifique de l’épidémie de lésions pulmonaires reste inconnue, mais tous les cas signalés ont des antécédents d’utilisation de la cigarette électronique ou de vapotage.

Le CDC, la US Food and Drug Administration, les départements de la santé des Etats et locaux et d’autres partenaires cliniques et de santé publique poursuivent leurs recherches sur l’éclosion des lésions pulmonaires dans plusieurs États associée à l’utilisation de produits de cigarette électronique.