Errachidia: Ouverture du festival international Sijilmassa de la poésie et d’arts plastiques

Errachidia: Ouverture du festival international Sijilmassa de la poésie et d’arts plastiques

La 1ère édition du Festival international Sijilmassa de la poésie et d’arts plastiques a ouvert ses travaux, jeudi, à Errachidia avec au programme une série d’activités artistiques et musicales.

Intervenant à la cérémonie d’ouverture, le directeur du festival, Abdellah Berrimi, a souligné que cette manifestation organisée sous le thème “la poésie et l’art plastique, un pont pour la diplomatie culturelle”, constitue un nouveau jalon qui vient enrichir la scène culturelle et intellectuelle dans la région de Drâa-Tafilalet. Le festival constitue “un pont de transit vers l’action culturelle et un outil de dialogue et de communication”, a-t-il dit lors de cette cérémonie marquée par la présence du Wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Mohamed Benribag.

Pour sa part, le président du conseil régional de Drâa-Tafilalet, El Habib Choubani, a salué l’organisation de ce festival qui constitue une plateforme pour engager la réflexion sur les moyens de combler le déficit accusé au niveau des infrastructures dans le domaine culturel. Toutes les parties concernées sont appelées à mobiliser leurs efforts en vue de lutter contre la vulnérabilité, a-t-il affirmé, soulignant la nécessité de contribuer à enrichir la scène culturelle et à préserver les valeurs socio-culturelles. Initiée du 3 au 6 courant par le Forum Sijilmassa pour la culture et la créativité, cette manifestation a pour objectifs d’ouvrir de nouveaux horizons à la créativité, à la communication et à l’échange d’idées.

>>Lire aussi : Barrage Hassan Addakhil à Errachidia: Un taux de remplissage de 40 %


Il s’agit également d’instaurer un espace de recherche et d’études en s’appuyant sur le potentiel important dont dispose Drâa-Tafilalet en termes d’infrastructures universitaires jeunes et prometteuses et de capacités scientifiques et académiques avérées. Selon les organisateurs, le festival vise aussi à établir un trait d’union en vue de faciliter le dialogue interculturel et préserver les spécificités culturelles de la région. Le programme prévoit notamment des conférences, des ateliers de formation, des soirées poétiques outre la présentation de scènes musicales et artistiques animées par des groupes représentant différentes régions du Royaume. Plusieurs pays participent à l’édition 2018 du festival, dont l’Egypte, la Tunisie, le Niger, la France, l’Allemagne et la Belgique.