Espagne: 36 arrestations suite au démantèlement d’un réseau international d’escroquerie en ligne

police espagnole

La police nationale espagnole a annoncé, samedi, le démantèlement d’un réseau international d’escroquerie en ligne qui aurait extorqué à ses victimes une somme totale de plus de 1,5 million d’euros.

Cette opération s’est soldée par l’arrestation des 36 membres présumés de cette organisation criminelle d’origine nigériane spécialisée dans la falsification de cartes bancaires, l’escroquerie en ligne, la falsification de documents et le blanchiment d’argent, a précisé la même source dans un communiqué, notant que le réseau opère depuis Madrid. L’enquête a débuté après une analyse exhaustive des transactions effectuées avec des cartes bancaires vendues sur le dark web et d’autres forums cadrage.

Elle a révélé que ce réseau avait escroqué plus de 1.500.000 euros à ses victimes qui résident dans 37 pays, dont le Panama, la Malaisie, la Chine et la Colombie, à travers notamment l’utilisation frauduleuse de cartes bancaires.

Pour éviter d’être détectés par les agents de sécurité, les fraudeurs ont opté pour l’utilisation de faux documents d’identité et eu recours à plusieurs techniques pour rendre anonymes leurs activités en ligne.


Un total de six perquisitions à domicile ont été effectuées dans la province de Madrid dans le cadre de cette opération, qui a permis aussi de saisir de nombreux produits technologiques haut de gamme achetés de manière frauduleuse, des documents falsifiés et de l’argent liquide. Les enquêtes menées par la police en 2019 pour lutter contre tous les modes d’escroquerie sur internet, dont celle relative à cette opération, ont permis de démanteler 32 organisations criminelles et d’arrêter plus de 300 personnes, a poursuivi la même source.