Espagne : Arrestation d’un rappeur pour des tweets critiquant la Monarchie espagnole et les forces de l’ordre

arrestation

La police régionale catalane a procédé, mardi, à l’arrestation d’un rappeur condamné à une peine de prison pour avoir posté des tweets critiquant la Monarchie espagnole et les forces de l’ordre.

Le rappeur Pablo Hasél, de son vrai nom Pablo Rivadulla Duró, avait été condamné à neuf mois de prison. Il avait jusqu’à vendredi soir pour se rendre volontairement à son lieu de détention pour y purger sa peine.

Toutefois, le rappeur a rejeté le verdict de la justice espagnole et s’est retranché, lundi, dans l’Université de Lérida, en Catalogne, dans une tentative d’empêcher son arrestation.

Selon des images diffusées par la télévision espagnole, le rappeur a été arrêté mardi matin et escorté par des policiers vers un centre pénitentiaire.

La condamnation de Pablo Hasél, accusé de “terrorisme” et d'”injures” et “calomnies” à l’encontre de la Monarchie espagnole et des institutions de l’État, a soulevé des critiques en Espagne. Plusieurs organisations ont tenu des sit-in et des manifestations en faveur du rappeur âgé de 32 ans et plus de 200 personnalités du monde de la culture et de l’art ont signé une pétition de soutien en sa faveur.


Elles accusent l’Espagne de “répression” et de “violation de la liberté d’opinion et d’expression et de restrictions aux libertés”.

( Avec MAP )