AccueilA LA UNEEspagne : Ciudadanos annonce qu’il ne facilitera pas l’investiture de Sanchez
Ciudadanos

Espagne : Ciudadanos annonce qu’il ne facilitera pas l’investiture de Sanchez

Le président de la formation de centre-droit Ciudadanos, Albert Rivera, a annoncé mardi que son parti ne facilitera pas, à travers son abstention, l’investiture du secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Pedro Sanchez, au poste de chef du prochain gouvernement.

Rivera a fait cette annonce lors d’une conférence de presse au terme d’une réunion avec le chef du parti socialiste, vainqueur des élections législatives organisés le 28 avril en Espagne, et président du gouvernement en fonction, Pedro Sanchez.

Il répondait ainsi à une question sur la possibilité d’une abstention de Ciudadanos lors du vote d’investiture pour permettre au PSOE de gouverner en solitaire.

Rivera a indiqué que Ciudadanos exercera, par contre, une opposition “forte et loyale” aux Espagnols avec un “sens d’Etat“, ajoutant qu’il a proposé à Sanchez, lors de cette réunion, quatre pactes d’Etat en matière d’éducation, d’immigration, de terrorisme et de dépeuplement.

→ Lire aussi : Législatives espagnoles : large victoire du PSOE, débâcle du PP et percée de Vox

Il a indiqué, en outre, que son parti est disposé à soutenir le PSOE pour une éventuelle application de l’article 155 de la Constitution en Catalogne.

Sanchez a entamé cette semaine une série de réunions avec les leaders d’autres formations politiques en perspective de la formation du prochain exécutif espagnol, suite aux élections législatives du 28 avril.

La première réunion a été tenue lundi avec le président du Parti Populaire (PP, droit), Pablo Casado, avant celle de mardi avec Rivera. Une autre est prévue ce mardi après midi avec le leader de Podemos (extrême gauche), Pablo Iglesias.

Le PSOE a remporté les élections législatives anticipées organisées les 28 avril en Espagne avec 28,7 % des voix et 123 sièges au Congrès des députés (chambre basse), mais sans réussir à obtenir la majorité absolue (176 députés).

Les socialistes ont besoin de nouer des alliances avec d’autres partis ou de leur abstention lors du vote d’investiture pour former un gouvernement.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :