Espagne: démantèlement de l’organe de communication de ELN

Espagne: démantèlement de l’organe de communication de ELN

La police nationale espagnole a annoncé, lundi, le démantèlement de l'organe officiel de communication de l'organisation terroriste colombienne Armée de libération nationale (ELN).

Menée en collaboration avec la police nationale de la Colombie, cette opération a permis l'arrestation à Madrid de l'administrateur de la section espagnole de la plateforme officielle de communication de l'ELN, utilisée par les terroristes pour revendiquer l'attentat à la voiture piégée qui a visé, en janvier dernier, l'Ecole des cadets général Santander dans le sud de Bogota, en Colombie, faisant au moins 22 morts et quelque 87 blessés, indique la même source dans un communiqué.

→ Lire aussi : Espagne : le réseau intranet du ministère de la Défense cible d’une cyber-attaque

L'individu en question sera poursuivi pour activité terroriste pour la gestion d'une plateforme en ligne qui diffusait de la propagande terroriste.

L’enquête a débuté lorsque la police espagnole a appris que l’ELN avait utilisé son site Web officiel, hébergé sur les serveurs d’une association ibérique, pour revendiquer, pour la première fois, l’attentat perpétré contre l'Ecole des cadets général Santander de Bogota.

L'ELN est une organisation de guérilla qui opère en Colombie depuis 1964 et qui, vraisemblablement, aurait commis plus de 7.000 actes terroristes, faisant plus de 2.300 morts et 2.700 blessés. L'organisation est placée sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :