Espagne: incendies toujours préoccupants en Galice

La région de Galice, dans le nord-ouest de l’Espagne, vit toujours une “situation très préoccupante” provoquée par la multiplication des feux de forêt qui ont fait trois morts, a déclaré lundi matin son président.

Nous faisons toujours face à une situation très préoccupante” en Galice où “les incendies continuent“, a dit le chef du gouvernement régional, Alberto Nuñez Feijoo, confirmant un bilan provisoire de trois personnes tuées. Deux personnes ont péri piégées dans leur véhicule près de Nigran (province de Pontevedra), alors qu’elles essayaient de fuir, dimanche, selon le maire de cette ville. Un homme âgé a été découvert mort dans un hangar derrière sa maison, à Carballeda de Avia (province d’Ourense).

Le dirigeant régional avait dénoncé dimanche des “incendies volontaires, prémédités, déclenchés par des personnes qui savaient ce qu’elles faisaient“. “Plusieurs personnes ont déjà été identifiées en lien avec les incendies en Galice“, a annoncé lundi matin le ministre espagnol de l’Intérieur Juan Ignacio Zoido sur Twitter. “La situation reste très critique“, selon Alberto Nuñez Feijoo qui a précisé que plus de 530 agents de l’Unité militaire d’urgence (UME) étaient sur le terrain, en plus des pompiers locaux. Déplorant l’absence de pluies, il a expliqué que la seule bonne nouvelle était “le fait que le vent était tombé“.

Ces incendies avaient été attisés dimanche par des rafales de vent allant jusqu’à 90 km/h liées à l’ouragan Ophelia, qui passait au nord de la côte espagnole et se dirigeait vers l’Irlande. Ils interviennent après des mois de sécheresse et alors que les températures sont inhabituellement élevées pour la saison. Ces incendies ont aussi tué au moins six personnes au Portugal voisin, où le Premier ministre Antonio Costa a déclaré “l’état de catastrophe publique“.


AFP