Espagne: le gouvernement adopte une augmentation de 5,5% du SMI en 2020

SMI

Le gouvernement de coalition espagnol, réuni mardi en Conseil des ministres, a approuvé un décret-royal établissant une augmentation de 5,5% du Salaire minimum interprofessionnel (SMI) en 2020, à 950 euros par mois, avec effet rétroactif au 1er janvier dernier.

Cette augmentation du SMI, la plus forte depuis 1977, intervient après celle adoptée fin 2018 par le gouvernement, où le salaire était passé de 735 euros par mois en 2018 à 900 euros en 2019, soit une hausse de 22,3%. “La hausse du SMI est le fruit d’un accord entre le gouvernement et les acteurs sociaux“, a souligné la porte-parole du gouvernement, María Jesús Montero, lors du point de presse au terme du Conseil des ministres hebdomadaire, affirmant que l’exécutif continuera à emprunter la voie du dialogue social, territorial et institutionnel avec tous les acteurs.

Cette nouvelle augmentation du SMI vise notamment à améliorer les conditions de vie des Espagnols, a relevé Mme Montero.

L’exécutif de coalition entre le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche) et Unidas Podemos (extrême gauche) s’est fixé pour objectif de porter le SMI à 60% du salaire moyen à la fin de la législature, jusqu’à atteindre un montant oscillant entre 1.000 et 1.200 euros par mois.

L’augmentation du SMI en 2020, qui profitera à plus de 2 millions de travailleurs, s’inscrit dans le cadre d’un accord conclu la semaine dernière entre l’exécutif et les acteurs sociaux (patronat et syndicats). Le gouvernement aspire également à parvenir à un accord avec les acteurs sociaux sur les amendements à apporter à la réforme du travail de 2012, qui seront dévoilés dans les semaines à venir.