Espagne : Les MRE ne pourront pas se rendre au Maroc avant le mois de juillet

Période tant attendue pour des millions de Marocains Résidant à l’Étranger, qui profitent des vacances estivales pour se rendre au Royaume, la pandémie du Covid-19 ne leur permettra pas cette année de rentrer au Maroc par l’Espagne, avant le 1er juillet.

L’opération « Paso del Estrecho », ne se déroulera pas durant le mois de juin, a informé le Ministre espagnol de l’intérieur, Fernando Grande-Marlaska, durant une conférence de presse, rapporte le média El Faro-Ceuta.

“Il s’agit d’un défi très sensible que nous relevons chaque année, notamment avec le Maroc et l’Algérie” rappelle-t-il. Différents ministères espagnols ainsi qu’une commission mixte marocco-espagnole sont régulièrement en contact, travaillent actuellement sur l’opération et analysent toutes les possibilités à envisager. Il assure néanmoins que cette opération, qui habituellement se développe du mois de juin au mois d’octobre, ne débutera pas cette fois-ci en juin, car les garanties sanitaires ne peuvent être apportées à l’heure actuelle, alors que celles-ci sont primordiales pour une opération de si grande envergure.

Le Ministre a chiffré à près de 3.5 millions de personnes qui traversent l’Espagne chaque année avec plus de 750.000 véhicules. Enfin, il informe que ce sont les autorités sanitaires qui autoriseront ou non ce processus.

Chaque année, près de 3 millions de MRE rentrent au pays pour les vacances estivales. Une grande partie d’entre eux privilégient la voiture comme moyen de transport, et traversent donc l’Espagne avant d’arriver aux ports d’Algesiras ou de Tarifa pour la traversée du détroit. Une opération qui nécessite une grande organisation de la part des autorités espagnoles et marocaines en raison de l’afflux conséquent de voyageurs.


Concernant l’opération Marhaba 2020, aucune information n’a été communiquée pour le moment. Pour rappel, un pic des entrées avait été enregistré les 3 et 4 août 2019, juste avant l’Aïd El-Adha, fête que les MRE préfèrent généralement célébrer auprès des leurs.  Le pic de départs avait eu lieu fin août avec près de 35.000 passagers au départ de Tanger Med uniquement.