Espagne : Près de 500 clandestins algériens interceptés en trois jours, inquiétude des autorités

clandestins

Pas moins de 497 migrants clandestins algériens, dont des femmes, des mineurs et des bébés, ont été interceptés sur les côtes espagnoles depuis vendredi à bord d’une quarantaine d’embarcations pneumatiques, ont annoncé, lundi, les autorités locales de Murcie et d’Alicante.

Les services de secours et la Garde civile ont ainsi interceptés, lors des trois derniers jours, un total de 418 migrants clandestins arrivés sur les côtes de Murcie à bord de 31 embarcations, a indiqué la Délégation du gouvernement de Murcie, ajoutant que deux de ces migrants ont été testés positifs au Covid-19 et hospitalisés dans un centre de santé de la région.

Les occupants de l’embarcation où voyageait les personnes infectées par le virus ont été placés en quarantaine selon les dispositions sanitaires en vigueur.

En plus, 79 personnes d’origine algérienne ont été interceptées vendredi et samedi sur les côtes d’Alicante à bord de six embarcations pneumatiques, ont fait savoir les autorités locales de la province.

Les migrants clandestins secourus par les services compétents ont été pris en charge par les éléments de la Croix rouge.


Aussi bien les autorités locales que plusieurs partis politiques ont exprimé leur inquiétude face à cette vague migratoire importante jamais observée sur les côtes espagnoles depuis des années.

A cet effet, ils ont fait part de leur crainte de voir des milliers d’algériens, qui attendent pour embarquer sur des embarcations, arriver dans les prochains jours sur les côtes espagnoles.