Essaouira : Arrestation d’un trafiquant de drogue et de son acolyte en possession de 27 kg de Chira

Casablanca: Arrestation de deux frères pour une affaire de possession et trafic de drogue et de psychotropes

Les services du district provincial de police d’Essaouira ont procédé jeudi, à l’arrestation d’un trafiquant de drogue ainsi que son complice, alors qu’ils s’apprêtaient à faire écouler sur le marché local, une quantité importante de drogue estimée à près de 27 kg de Chira, indique-t-on de source sécuritaire.

Cette opération intervient suite à l’analyse et l’exploitation par les éléments des Renseignements Généraux (RG), d’informations obtenues au sujet de l’activité des deux mis en cause, ayant permises l’arrestation, au niveau d’un barrage sécuritaire, de l’un des deux prévenus en provenance des environs d’Essaouira, en flagrant délit de possession de la drogue sous forme d’échantillons qu’il allait présenter à certains narcotrafiquants de la ville, ajoute la même source.

Et de poursuivre que l’approfondissement de l’enquête avec l’individu arrêté a permis de conclure que son acolyte détenait une quantité importante de la drogue dans son domicile situé à proximité de la ville d’Essaouira, notant que le déplacement d’une équipe d’enquêteurs, assistée par des chiens renifleurs, a permis de mettre la main sur 27 kg de Chira, et l’arrestation du second mis en cause.

Les quantités de drogue saisies étaient soigneusement dissimulées et réparties dans différentes dépendances du domicile du prévenu, dont 19 kg sous forme de plaquettes, et 8 autres kg sous forme de 800 capsules, précise la même source, indiquant lors de cette opération il a été procédé aussi, à la saisie d’un véhicule, d’une motocyclette, d’un appareil de géolocalisation, d’un téléphone portable ainsi que de deux coutelas.


Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue, sous la supervision du parquet compétent, alors que l’enquête se poursuit pour déterminer d’éventuels complices des deux prévenus.

Ce coup de filet de la police d’Essaouira intervient en application des directives et des orientations de la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN) visant la lutte proactive contre toutes les formes de criminalité de façon générale, et celles liées à la drogue en particulier, conclut la même source.