Essaouira : Atelier sur l’intégration de migrants subsahariens et la concrétisation des engagements du Maroc envers l’Afrique

“Ensemble pour l’intégration des migrants africains et la concrétisation des engagements du Maroc envers l’Afrique”, est le thème d’un atelier qui aura lieu samedi à l’espace Culturel Dar Souiri à Essaouira.

Initié par l’association “’Femme Artisane Souirie”, en partenariat notamment avec l’association Essaouira Mogador, cet atelier marquera le lancement par ladite association de son projet dit “Pour un migrant intégré économiquement et professionnellement à Essaouira“, a-t-on appris auprès des organisateurs.

Ce projet qui bénéficie du concours du ministère chargé des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) et des Affaires de la Migration, de l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) et de l’Entraide Nationale, se fixe pour objectifs la mobilisation des acteurs locaux autour de la question de la migration, outre la sensibilisation des migrants sur les programmes gouvernementaux et les services offerts pour leur meilleure intégration.

Le projet porte aussi sur la qualification d’une dizaine de migrants et leur initiation aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie, ainsi que l’accompagnement des bénéficiaires en vue de leur insertion dans le marché de l’emploi.


A travers cette initiative, expliquent les organisateurs, la société civile de la cité des Alizés contribuera à la concrétisation de la politique engagée par le Maroc en matière d’intégration des migrants et ce à travers une série d’actions.

Et de poursuivre que “le Maroc est devenu un pays d’accueil mais aussi de transit vers l’Europe pour les migrants en provenance des pays subsahariens d’Afrique centrale, de l’ouest et de l’est”, notant que ces migrants subsahariens, confrontés à des situations socioéconomiques difficiles, quittent leurs pays d’origine en quête d’emploi, ainsi que d’une vie meilleure et stable.

Et de poursuivre que la nouvelle stratégie du Maroc en matière de gestion des flux migratoires, adoptée il y a près de trois ans, comprend des programmes globaux et intégrés visant à favoriser l’insertion des immigrés et les demandeurs d’asile dans les tissus économique et social.

Ils ont loué, au passage, la pertinence de cette politique ainsi que des efforts déployés par tous les intervenants, en l’occurrence la société civile pour la réalisation des engagements du Royaume envers l Afrique, tout en veillant à la préservation de la dignité des migrants africains et à leur offrir une vie décente.