Etats-Unis : 1,8 million d’emplois créés en juillet

emplois

L’économie américaine a créé 1,8 million d’emplois en juillet alors que le taux de chômage est tombé à 10,2% contre 11,1% le mois précédent, a annoncé vendredi le ministère du Travail.

Le nombre d’emploi générés est néanmoins en net recul par rapport à juin (4,8 millions) sur fond d’une nouvelle flambée de cas de covid-19 dans de nombreuses régions du pays entraînant de nouvelles restrictions et la fermeture de certaines entreprises pour la deuxième fois.

«La cadence de l’embauche rapide en mai et juin s’est ralentie», a déclaré au New York Times Michelle Meyer, responsable de l’économie américaine à Bank of America. «De nombreuses entreprises ne fonctionnant pas à plein régime, il devient plus difficile de réintégrer plus de travailleurs.»

Bien que le gain de 1,8 million soit encourageant, il ne représente qu’une fraction des 22 millions d’emplois perdus en mars et avril, lorsque toutes les entreprises, sauf celles qui sont essentielles, ont dû fermer dans le cadre du confinement. Le rapport du ministère du Travail intervient à un moment où les prestations de chômage supplémentaires fédérales de 600 dollars par semaine ont expiré fin juillet.

Cette aide a permis de soutenir les dépenses des ménages et stimuler l’économie, la consommation étant un engin important de la première économie mondiale. Les négociations sur un nouveau plan d’aide d’urgence sont dans l’impasse à cause de désaccords entre républicains et démocrates notamment sur le maintien de la totalité ou d’une partie de cette allocation supplémentaire.