ban600

Les Etats-Unis bloquent une déclaration du Conseil de sécurité sur les violences à Gaza

Les Etats-Unis bloquent une déclaration du Conseil de sécurité sur les violences à Gaza

Les Etats-Unis ont bloqué samedi un projet de déclaration du Conseil de sécurité des Nations-Unies demandant une enquête sur les affrontements survenus à Gaza avec l'armée israélienne, qui ont fait 16 morts côté palestinien, selon une source diplomatique à New York.

Le Koweit, au nom des pays arabes membres du Conseil de sécurité, a présenté la veille un projet de déclaration appelant à une "enquête indépendante et transparente" sur les violences, et faisait part d'une "profonde inquiétude quant à la situation à la frontière" entre Gaza et Israël. Samedi, les Etats-Unis ont fait part de leurs objections face à ce texte et ont indiqué qu'ils ne le soutiendraient pas, selon la même source.

Le projet de déclaration réaffirmait également "le droit à protester pacifiquement" pour les Palestiniens et exprimait la "peine" des membres du Conseil "face à la perte de vies palestiniennes innocentes".

Il appelait "toutes les parties à la retenue et à prévenir toute escalade supplémentaire" des violences, tout en soulignant la nécessité de promouvoir la paix entre Israël et les Palestiniens sur la base d'une solution à deux Etats. De son côté, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s’est déclaré "profondément préoccupé" par ces affrontements et a appelé à "une enquête indépendante et transparente sur ces incidents".

>>Lire aussi: Gaza: 35 blessés dans des affrontements avec l’armée israélienne

Seize Palestiniens ont été tués et des centaines d'autres blessés vendredi par l'armée israélienne le long de la frontière avec la bande de Gaza, suite à ce mouvement de protestation soutenu par le Hamas, et qui doit durer des semaines pour exiger le "droit au retour" des réfugiés palestiniens et dénoncer le strict blocus imposé à Gaza par Israël. La majorité des victimes ont été atteintes par balles, mais les soldats ont également utilisé des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes, ont précisé les services médicaux palestiniens, ajoutant que l'un des morts était âgé de 16 ans.

Le premier jour de ce mouvement coïncide avec la "Journée de la terre" en Palestine, un hommage annuel rendu à des Arabes israéliens tués lors de manifestations en 1976 contre les confiscations de terres arabes en Galilée. Les forces d'occupation israéliennes ont également lancé, vendredi, des frappes aériennes contre trois positions du mouvement Hamas, dans la bande de Gaza.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :