Etats-unis: Des centaines de migrants Centraméricains tentent de franchir la frontière

Etats-unis: Des centaines de migrants Centraméricains tentent de franchir la frontière

Des centaines de migrants Centraméricains ont tenté dimanche de franchir illégalement la frontière mexico-américaine à Tijuana, dans le nord-ouest du pays.

Au moins 500 migrants, dont des femmes et des enfants, qui participaient à une manifestation pacifique aux abords de la frontière, se sont dirigés vers la barrière métallique de délimitation et y ont grimpé pour tenter d’entrer aux Etats-Unis.

Après avoir franchi cette première barrière, ils ont reçu des gaz lacrymogènes, alors que des hélicoptères de l’armée américaine survolaient la frontière à basse altitude, rapporte la presse locale.

“Quelques groupes (de migrants) ont tenté d’entrer de manière violente (…) sur le territoire américain”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Alfonso Navarrete sur la chaîne Milenio.

“Nous allons agir et procéder à leur expulsion”, a prévenu le ministre. “Loin d’aider la caravane (de migrants venant d’Amérique centrale) , ils lui nuisent”, a-t-il ajouté.


→Lire aussi: Mexique: Plus de 4.000 migrants sont arrivés à Tijuana, à la frontière américaine

Le président Donald Trump a menacé ces derniers jours de fermer totalement la longue frontière entre les Etats-Unis et le Mexique si la situation devait dégénérer.

Environ 5.000 migrants de la caravane sont arrivés cette semaine à Tijuana, après avoir parcouru plus de 4.000 kilomètres en un peu plus d’un mois pour fuir la violence et la pauvreté au Honduras, dans l’espoir d’entrer aux Etats-Unis.

Face à cet afflux, environ 9.000 militaires américains ont été déployés à la frontière avec le Mexique pour empêcher toute intrusion.


Plusieurs centaines de migrants avaient installé vendredi un campement près d’un poste-frontière conduisant à San Diego, espérant ainsi pousser les autorités américaines à leur ouvrir le passage vers les Etats-Unis.