Etats-Unis: le FBI enquête sur plus de 850 affaires de terrorisme intérieur

FBI

La police fédérale américaine (FBI) a ouvert plus de 850 enquêtes sur des affaires de terrorisme intérieur à travers les Etats-Unis où la menace ne cesse de croître, ont déclaré mercredi des responsables de la lutte contre le terrorisme.

Lors d’une audition devant la Commission de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants US sur la haine et la violence intérieures, des représentants du FBI, du ministère de la Justice et de la Sécurité intérieure ont averti les législateurs qu’ils ne pourraient pas poursuivre un suprématiste-blanc simplement pour son idéologie ou pour un manifeste en ligne – il doit y exister une intention de nuire ou de harceler.

Et, tout comme les terroristes étrangers, les terroristes locaux se radicalisent rapidement en ligne avec peu de passerelles ou d’obstacles et n’ont pas de se rencontrer en personne, souligne-t-on.

Il y a beaucoup de haine sur Internet“, a déclaré Mike McGarrity, haut responsable du FBI chargé de la lutte contre le terrorisme. “Les extrémistes violents du monde entier ont accès à nos communautés locales pour cibler, recruter et diffuser leurs messages de haine à l’échelle mondiale, comme nous l’avons vu lors du récent attentat à Christchurch, en Nouvelle-Zélande“, a-t-il ajouté, en référence au suprématiste-blanc et membre de la droite radicale qui a tué 51 personnes.

Il y a à peine deux semaines, un homme armé a tué une femme et blessé une fille de 8 ans, son oncle et un rabbin à Chabad of Poway, dans une synagogue du sud de la Californie, a-t-il indiqué, notant que six attaques terroristes intérieures meurtrières ont eu lieu en 2018 et cinq en 2017.


Parmi les centaines d’enquêtes en cours du FBI, environ la moitié étaient des affaires anti-gouvernementales et environ 40% étaient liées à la race ou à la religion, a relevé le responsable du FBI.