Examen à Rabat des moyens de renforcer la coopération culturelle sino-marocaine

sino-marocaine

Les moyens de renforcer la coopération culturelle entre le Maroc et la Chine ont été au centre d’un entretien, mardi à Rabat, entre le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj et le vice-ministre chinois de la Culture et du tourisme, Li Jinzao.

A cette occasion, M. Laaraj a réaffirmé le souci du Royaume de consolider la coopération culturelle avec la République Populaire de Chine et de bénéficier de ses expériences dans ce domaine, dans la perspective de l’organisation d’une année culturelle en Chine.

Le ministère de la culture ambitionne également de renforcer la coopération bilatérale avec la Chine au niveau des établissements de formation des cadres ainsi que dans les domaines du théâtre, du livre et de la musique, a-t-il ajouté.

→ Lire aussi : Le Maroc et la Chine souhaitent renforcer leur coopération touristique

Le centre culturel chinois qui vient d’être inauguré à Rabat insufflera une nouvelle dynamique et une impulsion qualitative à l’échange et à la coopération entre les deux parties, d’autant plus que le secteur de la culture joue un rôle stratégique dans le rapprochement entre les peuples, a-t-il dit.


De son côté, M. Jinzao a rappelé les relations historiques d’échange et de coopération entre la Chine et le Maroc ainsi que leurs civilisations séculaires, notant que leurs cultures respectives se caractérisent par des valeurs et des qualités spécifiques, fondées notamment sur la tolérance, la générosité et l’hospitalité.

Le responsable chinois a affirmé, en outre, que son court séjour dans le Royaume lui a permis de découvrir la culture marocaine, relevant des points en commun avec la culture chinoise. “Notre devoir en tant que responsables dans le domaine de la culture est de consolider la coopération dans tous les volets touchant à la culture”, a-t-il dit, qualifiant d’”excellentes” les discussions qu’il a eues avec le ministre de la Culture et de la communication.