Examen des moyens de renforcer les relations parlementaires entre le Maroc et le Panama

Les moyens de renforcer les relations parlementaires entre le Maroc et le Panama ont été au centre d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami et une délégation parlementaire de haut-niveau conduite par la vice-présidente de l’Assemblée nationale du Panama, Katleen Levy Garcia.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, Talbi Alami a affirmé que cette rencontre est de nature à renforcer les relations entre le Maroc et le Panama, notamment au niveau parlementaire, notant que le contact permanent entre les parlementaires et les hommes politiques des deux pays permettra d’échanger les points de vue, clarifier et unifier les positions concernant de nombreuses questions d’intérêt commun. Talbi Alami a abordé le rôle dévolu à la Chambre des représentants en vertu des dispositions de la Constitution de 2011, en tant que pouvoir législatif doté de toutes les attributions, ainsi que la relation entre la Chambre et les autres institutions, ajoute la même source.

Le président de la Chambre des représentants a également mis en avant les avancées et les acquis du Maroc dans les domaines des droits de l’Homme et de la représentativité des femmes et des jeunes, ainsi qu’en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme, rappelant la nouvelle politique migratoire qui a permis la régularisation de la situation de près de 20.000 migrants.
S’agissant de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, Talbi Alami a présenté un exposé sur les développements de la question du Sahara marocain, insistant sur le projet d’autonomie en tant que solution pratique et réaliste à ce conflit artificiel.

Les provinces du Sud jouissent du développement, de la prospérité et d’un climat de liberté qui en font un modèle dans de nombreux domaines de développement, a-t-il dit, réaffirmant le rejet du Maroc des récentes déclarations et dérapages verbaux du secrétaire général des Nations-Unies. De son côté, Mme Levy Garcia a souligné que cette rencontre lui a permis de mieux s’informer sur le système parlementaire marocain et des progrès réalisés par le Royaume dans plusieurs domaines.


La vice-présidente de l’Assemblée nationale du Panama a assuré que cette rencontre a été l’occasion d’échanger les points de vue avec le président de la Chambre des Représentants sur de nombreuses questions régionales et internationales.
Levy Garcia a été accompagnée lors de sa visite de travail (du 18 au 21 avril) dans le Royaume par une importante délégation de parlementaires panaméens, notamment la présidente de la Commission des relations extérieures, Dana Castaneda Guardia.