Excédent d’environ 4 MMDH des budgets des collectivités territoriales a fin mars 2018

Excédent d'environ 4 MMDH des budgets des collectivités territoriales a fin mars 2018

 La situation provisoire des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent budgétaire de 3,88 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars 2018, contre 3,06 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), relevant du ministère de l’Économie et des finances.

Dans son bulletin mensuel de statistiques des finances locales de mars 2018, la TGR indique que les recettes ordinaires ont affiché une hausse de 8% à 8,3 MMDH au titre des trois premiers mois de l’année en cours, tandis que les dépenses ordinaires ont diminué de 3,5% à 4,1 MMDH.

L’accroissement des recettes ordinaires s’explique par la hausse de 17,1% des recettes transférées, conjuguée à la diminution de 40% des recettes gérées par l’Etat pour le compte des collectivités territoriales et de 5,2% des recettes gérées par les collectivités territoriales, fait savoir le bulletin. Pour ce qui est du recul des dépenses ordinaires, la TGR relève qu’il est dû à la diminution de 1% des dépenses de personnel, de 17,7% des dépenses des autres biens et services, conjuguée à l’augmentation de 29% des intérêts de la dette, ajoutant que les dépenses d’investissement des collectivités territoriales se sont établies à 547 millions de dirhams (MDH) à fin mars 2018, contre 701 MDH un an auparavant, soit une baisse de 22%. 

>>Lire aussi :La DTFE place 600 MDH d’excédents de trésorerie

Le bulletin fait également ressortir que les budgets annexes et les comptes spéciaux gérés par les collectivités territoriales ont dégagé à fin mars 2018 des soldes positifs de 3 MDH et de 192 MDH respectivement, contre un solde positif de 16 MDH pour les budgets annexes et un solde positif de 272 MDH pour les comptes spéciaux à fin mars 2017. 

L’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales durant les trois premiers mois de 2018, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 115 MDH, a permis le remboursement du principal de la dette pour 372 MDH et la reconstitution des fonds disponibles pour 3,6 MMDH, souligne la même source. S’agissant des fonds disponibles des collectivités territoriales, ils se sont élevés, à fin mars 2018, à 35,5 MMDH, dont 27,3 MMDH sont des excédents des exercices antérieurs, indique la TGR, précisant que les communes interviennent pour 63,1% des fonds disponibles des collectivités territoriales.