Exploration minière : «Aya Gold & Silver» va investir 140 millions de dollars au Maroc

La société canadienne « Aya Gold & Silver » prévoit d’investir 140 millions de dollars dans la mine d’argent « Zgounder », à 200 km au sud de Marrakech, pour quintupler sa production d’ici 2024.

La société minière a obtenu un prêt de 100 millions de dollars, dont 92 millions de dollars de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et 8 millions de dollars du Fonds d’investissement climatique, a annoncé la société. « Ce soutien permettra de boucler le financement de 140 millions de dollars nécessaires au démarrage de la mine d’argent de Zgounder », rapporte « Africa Intelligence ».

Avec ce financement pour la construction d’une usine de traitement de grande capacité, le site pourra atteindre une production de 8 millions d’onces d’argent par an en 2024, contre 1,6 million d’onces aujourd’hui, ce qui augmentera sa rentabilité.

En septembre, la société canadienne a racheté à l’Office national des hydrocarbures (ONHYM) une participation de 15 % dans le projet Zgounder, ainsi que les cinq permis adjacents à la mine pour un montant total de 6,5 millions de dollars.

Aya Gold & Silver espère inciter d’autres mineurs canadiens à investir dans ce secteur au Maroc. Benoît La Salle, PDG de l’entreprise, estime qu’en utilisant les compétences de ses géologues et ingénieurs montréalais, certains également impliqués dans ses projets ouest-africains « Sama Resources et SRG Graphite », il est possible de découvrir un « potentiel marocain attractif aussi pour d’autres jeunes mineurs canadiens », conclut Africa Intelligence.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page