Explosion de Beyrouth: Démission du ministre libanais de l’environnement

Beyrouth

Le ministre libanais de l’Environnement et du développement administratif, Damianos Kattar, a annoncé dimanche soir sa démission, devenant ainsi le deuxième membre du gouvernement à quitter sa fonction, dans le sillage de l’explosion meurtrière et dévastatrice qui a secoué mardi le port de Beyrouth.

“Face à l’énorme catastrophe (…) et un régime stérile qui a raté de nombreuses opportunités, (…) j’ai décidé de démissionner du gouvernement”, a indiqué M. Kattar dans un communiqué.

“En ce moment de douleur qui unit les Libanais, je vois de l’espoir dans la capacité de nos jeunes à faire progresser un nouveau Liban qui réponde à leurs aspirations et à leurs rêves”, a-t-il affirmé. Plus tôt dans la journée, la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, a acté elle aussi sa démission. “Je m’excuse auprès des Libanais, nous n’avons pas pu répondre à leurs attentes”, a-t-elle déclaré dans d’une brève allocution télévisée.

Au moins 158 personnes ont été tuées et plus de 6.000 autres blessées dans l’explosion qui a secoué mardi le port de Beyrouth.

Selon les autorités locales, quelque 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium, stockées “sans mesures de précaution” au port, seraient à l’origine de cette tragique explosion, survenue à un moment où le Liban vit au rythme d’une crise économique aiguë.