Explosion d’un colis piégé à Lyon : le principal suspect inculpé et écroué

colis piégé

Le principal suspect dans l’attentat au colis piégé, qui a fait 14 blessés il y a une semaine à Lyon (centre-est de la France), a été inculpé vendredi à Paris pour “tentative d’assassinats terroristes“, et placé en détention provisoire, a indiqué le parquet de Paris.

L’individu, un Algérien de 24 ans, a été également inculpé pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle” et “fabrication d’explosif en relation avec une entreprise terroriste“.

Interpellé lundi à Lyon, le suspect est passé aux aveux jeudi au cours de sa garde à vue. Il a notamment reconnu devant les enquêteurs français avoir fait allégeance au groupe Etat islamique (EI) et avoir déposé le colis explosif devant une boulangerie dans une rue très fréquentée de Lyon. Il a précisé également avoir confectionné l’engin explosif, qu’il a ensuite actionné à distance.

→ Lire aussi : Explosion d’un colis piégé à Lyon : le principal suspect avoue son allégeance à l’EI

Le colis piégé utilisé contenait des vis, des billes de métal, des piles, ainsi qu’un circuit imprimé et un dispositif de déclenchement à distance.


Lors des perquisitions menées au domicile familial du suspect à Oullins, dans la proche banlieue lyonnaise, “des éléments susceptibles d’entrer dans la composition du TATP” avaient notamment été retrouvés.

L’exploitation du matériel informatique saisi au cours des perquisitions a par ailleurs “mis en évidence des recherches sur internet relatives au jihad et à la fabrication d’engins explosifs“.

L’interpellation du suspect avait eu lieu sur la voie publique dans le cadre d’une filature, les policiers redoutant la présence d’explosifs chez lui.