Explosion d’un colis piégé à Lyon : trois membres de la famille du suspect principal interpellés

un colis piégé

Outre le jeune homme présumé être l’auteur de l’attentat au colis piégé vendredi dernier à Lyon (sud-est de la France), trois membres de sa famille ont été interpellées lundi et placées en garde à vue, rapportent les médias français.

Il s’agit en l’occurrence des parents et d’un frère du suspect, un étudiant de 24 ans dans une école d’ingénieurs en informatique.

Une sœur de l’intéressé est également entendue en audition libre par les enquêteurs, indiquent les médias en précisant qu’une perquisition est actuellement en cours dans le domicile de l’auteur présumé de l’attentat, qui serait de nationalité algérienne.

L’interpellation du suspect avait eu lieu plus tôt dans la journée sur la voie publique dans le cadre d’une filature, les policiers redoutant la présence d’explosifs chez lui.

→ Lire aussi : Explosion d’un colis piégé à Lyon : un suspect interpellé


Depuis vendredi après-midi, 90 enquêteurs de la police judiciaire ainsi que 30 agents de la police technique et scientifique étaient mobilisés pour identifier et interpeller l’auteur de cette attaque, qui a fait 13 blessés.

Selon les mêmes sources, les enquêteurs disposaient d’une trace ADN retrouvée sur le sac en kraft dans lequel se trouvait l’explosif artisanal déposé devant une boulangerie dans une rue très fréquentée du centre-ville de Lyon, mais celle-ci ne correspondait à aucune empreinte génétique enregistrée dans le fichier national.

Ils ont réussi cependant à remonter sa trace notamment grâce aux nombreuses caméras de vidéosurveillance qui émaillent la ville de Lyon mais aussi à son téléphone.

Les motivations de cet individu restent pour l’heure très floues. Onze des 13 blessés dans l’explosion de ce colis piégé au TATP sont toujours hospitalisés.