Explosion d’une mine terrestre dans centre-ouest de la Tunisie : Un soldat blessé

mine

Un soldat tunisien a été blessé, dimanche, suite à l’explosion d’une mine terrestre dans la province de Kasserine (centre-ouest), a annoncé le ministère tunisien de la Défense.

La mine s’est explosée au passage d’une patrouille militaire dans cette région, classée depuis plusieurs années zone militaire fermée vu sa proximité de bon nombre de refuges pour des groupes terroristes armés, retranchés dans les massifs montagneux, a précisé le porte-parole du ministère tunisien de la Défense, Mohamed Zekri dans une déclaration de presse.

La même source a ajouté que le soldat a été touché au niveau de ses jambes alors que la patrouille était en mission opérationnelle dans cette zone.

Dernièrement, les autorités tunisiennes avaient souligné que malgré la stabilité sécuritaire dans le pays depuis trois ans, il est nécessaire de continuer à faire preuve de la plus grande prudence.

Dans ce sens, elles ont fait état de “menaces terroristes sérieuses” malgré l’arrestation depuis 2011 de dizaines d’éléments terroristes liés au réseau al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et à l’organisation terroriste autoproclamé Etat islamique (Daech/EI) dans les montagnes des provinces de Kasserine (centre-ouest), Jendouba et Kef (nord-ouest) et Gafsa (Centre-ouest).


Des centaines de mines antipersonnel ont été enfouies pour empêcher l’avancée de l’armée et des forces de sécurité, tuant et blessant des dizaines de militaires et de civils.