Explosions à Beyrouth: la France dépêche des urgentistes et plusieurs tonnes de matériel au Liban

Beyrouth

La France va envoyer, dès ce mercredi, deux avions militaires avec un détachement de la sécurité civile et plusieurs tonnes de matériel au Liban, suite à la double explosion ayant secoué, mardi en début de soirée, le port de Beyrouth faisant plus de cent morts et 4.000 blessés, a annoncé le président Emmanuel Macron.

“Nous déployons au Liban un détachement de la sécurité civile et plusieurs tonnes de matériel sanitaire”, a écrit mercredi le président français sur Twitter.

“Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée”, a indiqué le chef de l’Etat français.

De son côté, la ministre des armées, Florence Parly, a précisé que deux avions militaires, un A400M Atlas et un A330 Phénix, vont décoller ce mercredi vers Beyrouth pour acheminer l’aide française au Liban.

A bord, notamment des personnels ainsi que “plus de 20 tonnes de matériel pour soutenir les Libanais face à ce drame”, a-t-elle souligné sur Twitter.


Mardi soir, M. Macron avait annoncé que des secours et des moyens français étaient en cours d’acheminement vers Beyrouth, suite à ces deux déflagrations.

Les violentes explosions qui ont frappé mardi le port de Beyrouth, dévastant des quartiers entiers de la capitale libanaise, ont fait au moins 100 morts et plus de 4.000 blessés, selon la Croix Rouge libanaise.