Face à la crise épidémique, un modèle marocain de solidarité éclot en Autriche

solidarité

Par Fatima -Zahra Erraji-

Loin des manifestations négatives de la crise épidémique qui secoue le monde et impose des restrictions sans précédent à la vie quotidienne, la communauté marocaine résidant en Autriche a fait preuve d’un fort attachement aux valeurs de solidarité et d’entraide.

A l’instar de leurs concitoyens dans le Royaume, les Marocains établis en Autriche, n’ont pas manqué le rendez-vous de faire montre de solidarité et d’abnégation en accompagnant les efforts du gouvernement visant à lutter contre les effets de la pandémie de coronavirus à tous les niveaux.

Malgré les mesures strictes de quarantaine et de confinement imposées en Autriche, les membres de la communauté marocaine n’ont pas hésité à s’entraider afin de lutter ensemble contre les effets néfastes de cette situation, surtout envers leurs concitoyens bloqués dans le pays à cause des restrictions de vols.

L’expérience unique de Dalila, forcée par le destin à observer le confinement à Vienne en raison d’une courte visite touristique, est le meilleur exemple de ce soutien apporté par les membres de la communauté marocaine résidant en Autriche.


Dans une déclaration à la MAP, cette mère de famille souligne que sans l’aide précieuse de l’ambassade du Maroc en Autriche et le soutien moral et même matériel de quelques membres de la communauté marocaine résidant en Autriche, elle n’aurait pas pu supporter la charge émotionnelle de subir cette épreuve loin de sa famille et de son pays.

Elle a exprimé sa gratitude aux multiples initiatives de membres de la communauté marocaine qui se sont mobilisés afin de répondre à leurs interrogations et les aider, elle et sa sœur, à surmonter les épreuves, notamment en contribuant à régler plusieurs questions quotidiennes, même à leur apporter un soutien psychologique et moral.

Même son de cloche chez Karima, médecin interne bloquée à Vienne après avoir fait un court détour touristique après un forum scientifique en France. Elle raconte à la MAP comment cette expérience s’est avérée être une leçon d’humanité.

Bien qu’elle regrette de ne pas pouvoir aider ses collègues dans leurs efforts de lutte contre la pandémie au Maroc, Karima souligne qu’elle n’aurait jamais réalisé la grandeur et la noblesse de la solidarité marocaine sans avoir vécu cette expérience.


Le tissu associatif marocain en Autriche joue un rôle important pour atténuer ces expériences de Marocains qui se sont retrouvés loin de leur pays après la fermeture des frontières, comme le Conseil de la Communauté marocaine résidant en Autriche, qui n’a pas manqué de fournir le soutien et l’accompagnement nécessaires dans cette situation difficile.

Le secrétaire général du CCME en Autriche, Ahmed Tamssih souligne, dans une déclaration à la MAP, que le conseil, composé principalement de compétences marocaines résidant en Autriche et travaillant dans de nombreux domaines, a œuvré, de concert avec l’ambassade du Royaume en Autriche à travers la cellule de crise mise en place en raison du coronavirus, à aider les Marocains qui ont dû passer la période de quarantaine en Autriche après la suspension de tous les vols.

Le responsable a relevé l’importance du soutien psychologique dans ces circonstances, en particulier pour ceux qui ont quitté leurs familles et leurs carrières au Maroc, compte tenu du ralentissement presque complet de la vie en Autriche et de leur manque de connaissances de plusieurs commodités et adresses utiles.

M. Tamssih a également souligné que les efforts des associations ne se limitent pas aux visiteurs du pays, mais incluent également les Marocains résidant en Autriche, en plus du suivi de l’évolution de la situation épidémiologique dans les deux pays, en coopération avec la cellule de crise de l’ambassade qui fonctionne 24h/24 et 7j /7, mettant en avant les efforts déployés par le Maroc pour protéger les citoyens, à l’intérieur comme à l’étranger, de la pandémie du coronavirus.