A LA UNEMaroc

Face à la crise, l’appui du CCI aux PME des pays en développement est crucial

Face à la crise actuelle liée à la pandémie du nouveau coronavirus, l’appui du Centre commercial international (CCI) aux Petites et Moyennes entreprises (PME) des pays en développement demeure crucial, a souligné mercredi l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber.

« Le rôle du CCI demeure crucial pour aider les PME à surmonter l’impact de cette crise et à développer des réponses dynamiques de relance qui soient fidèle aux valeurs des Nations unies et visent l’atteinte des Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 », a indiqué M. Zniber qui s’exprimait lors de la 54ème session du Groupe Consultatif Commun (JAG) du CCI.

Après avoir rappelé que le Maroc bénéficie des programmes de coopération et des projets initiés par le CCI, il a exprimé la satisfaction du Royaume quant à la relation et l’interaction avec le Centre et le travail positif accompli par le Bureau des pays arabes et de la division des programmes pays.

Il s’est félicité, dans ce sens, de la la mise en place au Maroc au début de cette année de l’initiative ‘SheTradesMorocco’, soutenue par la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) et la BID. Cette initiative, la première dans la région du Maghreb, sera mise en œuvre conjointement par le CCI dans le cadre de son programme global SheTrades et le Bureau de Promotion du Commerce Canada (TFO Canada) en collaboration avec le Ministère de l’industrie, du commerce et de l’Economie Verte et Numérique au Maroc, a-t-il rappelé.

L’initiative est destinée à renforcer les capacités des PME marocaines appartenant ou gérées par des femmes dans le secteur des aliments industriels et à les aider à créer des liens commerciaux avec de potentiels acheteurs au Canada et en Europe, a fait savoir l’ambassadeur.

Elle permettra également aux femmes entrepreneurs marocaines, a-t-il expliqué, de bénéficier de l’expertise des réseaux SheTrades, du CCI, du Bureau de facilitation du commerce du canada (TFO Canada) en matière de renforcement des capacités d’exportation et de l’inclusion des femmes entrepreneurs dans les pays en développement.

En ce qui concerne le Programme textiles pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENATEX), il s’est réjoui de l’organisation en décembre 2019 par le CCI de l’Atelier de travail sur l’activation de la phase d’accélération du projet programme global textiles et habillement (GTEX) MENATEX Maroc.

Cet évènement a permis de discuter de la mise en œuvre du projet «le Royaume du Maroc: Le renforcement de la compétitivité des exportations du secteur du textile et de l’habillement» en 2020.

Dans cette optique, « nous tenons à saluer également les efforts du CCI dans le cadre de son programme de stimulation du commerce régional pour accroître la participation des micros, petites et moyennes entreprises des économies les moins développées, en développement et en transition dans le commerce et l’investissement régionaux », a-t-il souligné.

La délégation marocaine lors de cette rencontre s’est félicitée, de même, de la tenue en 2019 de deux réunions et quatre ateliers pour les pays signataires de l’Accord d’Agadir (Égypte, Jordanie, Maroc et Tunisie) afin de renforcer la collaboration régionale et le commerce dans la région.

Evoquant le rapport annuel 2019 du CCI, soumis à l’examen lors de cette session, M. Zniber a indiqué que le monde est confronté à la plus grande menace jamais vécue au cours du 21eme siècle, qui se propage avec une rapidité exceptionnelle et dont les conséquences prendront du temps à être assimilées et corrigées.

Les différents scénarii qui se profilent à l’horizon pour la reprise économique mondiale comportent certes beaucoup de challenges et de difficultés, mais aussi des opportunités dont nous pouvons tirer profit, a-t-il dit, notant que « cette crise mondiale nécessite une solution mondiale qui doit prendre en compte le renforcement du multilatéralisme et les agences qui soutiennent la collaboration et le partenariat à l’échelle internationale, à savoir le système des Nations Unies. »

Le JAG du Centre du commerce international se réunit annuellement pour examiner les activités du centre sur la base de son Rapport annuel, et présenter ses recommandations au Conseil du commerce et du développement de la CNUCED ainsi qu’au Comité du commerce et du développement de l’OMC sur le programme de travail du CCI.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page