La femme sahraouie, un leadership avéré dans tous les domaines

Par Taoufik El BOUCHTAOUI

 Enseignantes, ingénieurs, directrices d’établissements publics, médecins, députées, chercheurs, artistes, entrepreneurs, sportives… Le leadership de la femme sahraouie dans les Provinces du sud du Royaume s’est étendu à tous les domaines, s’affirmant dans tous les secteurs d’activités et devenant un symbole d’action et de dynamisme dans une région en plein essor.

Rayonnantes dans leur habit traditionnel ‘’Melhfa’’ qu’elles arborent avec allégresse, ambitieuses et débordantes d’idées et d’atouts, les femmes sahraouies sont bel et bien présentes avec tout leur poids et leurs talents dans tous les circuits de la vie socio-économique, politique, culturelle et sportive. Leur point commun ? Une ferme volonté d’apporter leur pierre, aux côtés des hommes, à l’édifice du développement de leur région et de contribuer à la consolidation de la cohésion sociale et à la défense de la patrie.

Respectée et respectueuse, et cultivant leur statut privilégié au sein de la société des ‘’Bidanes’’, ces leaders de la gent féminine dans les provinces du sud veulent tout explorer, s’expriment haut et fort sur toutes les questions de la société, sont solidaires, créent des associations, des coopératives et des entreprises, n’hésitent devant rien, et prennent d’assaut, en connaissance de cause, tous les bastions.


Conscientes de leur place prépondérante dans la société et pleinement au fait des défis et des enjeux qui s’imposent à tous les niveaux, ces femmes leaders s’affirment en tant que maillon essentiel du développement local, s’évertuent à se mettre en valeur et à faire valoir leur savoir-faire, leurs compétences et leurs qualités et à franchir constamment de nouveaux domaines.

Elles s’imposent désormais dans le commerce, réussissent dans les affaires, se distinguent dans les médias et les études, et se font respecter dans le domaine social, politique, culturel et sportif. Détentrices de diplômes ou autodidactes, elles se fraient sereinement leur chemin dans le monde professionnel, tout en veillant à concilier entre les prérogatives de la vie professionnelle et leur rôle social, dans le respect de certaines traditions et coutumes propres à cette région du Royaume.

A l’instar de leurs consœurs dans les autres régions du Royaume, elles sont, aujourd’hui, en droit d’être fières des multiples acquis et réalisations accomplis en leur faveur et des responsabilités importantes qu’elles assument dans l’administration, à l’école, à l’université, dans les entreprises, dans les milieux des affaires et dans les secteurs de création culturelle, artistique et sportive.

La femme sahraouie est aussi en droit de s’enorgueillir de la place distinguée qu’elle occupe au sein de la famille et de la tribu et parmi les composantes de la société civile.


Pour Mme Oum Al-Fadli Maelainine, écrivaine, militante de la société civile et membre de la commission régionale des droits de l’homme à Laâyoune, la journée mondiale de la femme est un ‘’hymne au rôle que joue la femme au sein de la société et aux réalisations qu’elle a accomplies aussi bien au foyer que dans la vie sociale et professionnelle’’.

‘’Il va sans dire que la femme sahraouie a su s’imposer dans divers domaines où elle occupe désormais une place particulière grâce à ses efforts personnels, à sa persévérance et à la faveur du statut privilégié dont elle jouit au sein de la société hassanie’’, a-t-elle confié dans une déclaration à la MAP.

De l’avis de Mme Al Fadli, ‘’ce statut distingué est le prélude aux avancées réalisées par la femme sahraouie dans plusieurs domaines’’.

Et de poursuivre : ‘’Les femmes sahraouies occupent désormais les devants de la scène : Elles sont ingénieurs, médecins, chefs d’entreprises… Elles occupent des postes à responsabilités à tous les niveaux de la société’’.


Elle a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre les efforts pour renforcer davantage la place des femmes et consolider leurs droits politiques, économiques et culturels.

De sont côté, Fatema Sayeda, élue locale de Smara et membre du conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, relève que la femme sahraouie s’est fait remarquer par ‘’sa présence prépondérante, forte et fructueuse dans tous les domaines’’, notant que la journée mondiale de la femme est une occasion pour rendre hommage aux efforts de la femme dans tous les domaines.