A LA UNESociété

Fès sous cloche pour l’Aïd Al-Fitr : les précisions du Comité régional de veille

À quelques jours de l’Aïd Al-Fitr, des mesures de restrictions des déplacements ont été annoncées au niveau de la ville de Fès par le Poste de Commandement Préfectoral (PCP). Ces dernières comprenaient l’exigence d’une attestation dérogatoire de déplacement, d’une attestation de vaccination ou, d’un prélèvement PCR négatif. Mais quelques heures après, le Comité de veille et de suivi a assuré que “rien n’a été définitivement tranché”.

Ce lundi 10 mai 2021, une information a été communiquée par le Poste de Commandement préfectoral (PCP) et relayée par la presse nationale sur d’éventuelles restrictions de déplacement au niveau de la ville de Fès, du 11 à 16 mai 2021. Ces déplacements devaient être soumis à la présentation d’une attestation de déplacement, d’une attestation de vaccination, téléchargeable via le site liqahcorona.ma, ou d’un test PCR négatif. « Il a été décidé à l’occasion des vacances de l’Aïd Al-Fitr et des vacances scolaires de soumettre les déplacements des citoyennes et citoyens de et vers Fès à l’obtention d’une attestation dérogatoire de déplacement délivrée par les autorités locales et de l’attestation de vaccination téléchargeable via le site liqahcorona.ma, ou à défaut, d’un prélèvement PCR négatif, et ce à partir du 11 au 16 mai courant », indiquait un communiqué du PCP.

Quelques heures après, une information a été communiquée par le Comité régional de veille et de suivi de la Wilaya de la région de Fès-Meknès et relayée par l’Agence Marocaine de Presse (MAP) affirmant que ces mesures ne sont que des propositions qui faisaient l’objet d’examen, par le comité compétent, entre autres recommandations et mesures. Le Comité a souligné que « rien n’a été définitivement tranché, dans ce contexte, pour faire face à la pandémie de la Covid-19 dans la région de Fès-Meknès », qui n’a enregistré qu’un seul cas, ce lundi.

« Les opérations de contrôle de et vers la ville de Fès n’ont subi aucun changement et demeurent conformes aux dispositions actuellement en vigueur, et ce, jusqu’à nouvel ordre », a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page