ban600

Le Festival international du film de Tanger souffle sa 9ème bougie

Le Festival international du film de Tanger souffle sa 9ème bougie

La nouvelle édition du Festival international du film de Tanger se tient du 20 au 24 septembre.  Ce rendez-vous culturel verra la participation de 45 films représentant différents pays des quatre coins du monde.

Au programme, des films panoramiques dans la perspective de renforcer la présence des longs métrages dans le cadre du festival, l’organisation de différentes conférences  qui connaîtra la participation de grands noms à l’échelle nationale, mais aussi le festival rendra hommage au réalisateur et producteur cinématographique marocain Kouider Bennani.

Au total, 27 courts-métrages représentant le Liban, l’Égypte, la Palestine, l'Espagne, la France, l'Allemagne, le Portugal, la Pologne, l'Italie, le Slovénie, la Jordanie, la Suisse, la Grande Bretagne, l'Autriche, le Monténégro, la Colombie, les États-Unis, le Canada et le Maroc sont en lice pour la première compétition du festival.

Pour cette compétition, le Royaume prendra part avec le film  "Honey and old cheese" du réalisateur Yassine Idrissi aux côtés de trois films arabes. Il s'agit de "The way solitude was" de l’égyptienne Mariane Abdelmalek, "Ave Maria" du Palestinien Bassel Khalil et "The rifle, The jackal" du réalisateur libanais Walid Mouaniss. Treize autres courts métrages documentaires seront en lice pour la deuxième compétition de ce festival et représenteront l’Égypte, la Syrie, la Tunisie, l'Iraq, l'Espagne, l'Allemagne, la France, la Slovaquie, la Hollande, la Colombie et la Chine. Trois films arabes participent à cette deuxième compétition, à savoir "Iman" de la réalisatrice égyptienne Mina Majdi, "les dinosaures du désert" du tunisien Aniss Abbassi et "Jasmin" du syrien Mohanad Kaltoum.

Concernant le jury du court métrage, il sera présidé par l’Espagnol  Jorge Dorado aux côtés de l'acteur égyptien Khaled Abou Annaja, du producteur taïwanais Vanson Wong, de l'acteur russe Daniel Horvath et de l’actrice marocaine Nadia Alami. Quant au Jury qui va délibérer pour la compétition des documentaires, il est composé du Marocain Abdellah Abou Awad (président), le producteur saoudien Abdelaziz Damir et la vice-présidente de production en Égypte, Sanae Chikh.

Notons que cette grande messe, a pour but de  contribuer à la promotion de la culture de l'image et du cinéma auprès des cinéphiles, de la jeune génération et à la dynamisation de la scène cinématographique de la ville du détroit.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :