Fête du Trône: 19 ans de règne, de chantiers ouverts et d’efforts royaux inlassables

Fête du Trône: 19 ans de règne, de chantiers ouverts et d'efforts royaux inlassables

Le Maroc s’est transformé, depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI, en un chantier ouvert de reformes, de modernisation et de réalisations, a indiqué l’expert international en études futuristes et stratégiques, Mohamed Briech.

Dans un entretien accordé à la MAP, M. Briech a souligné que le Souverain a engagé une action de réforme et de modernisation basée notamment sur la qualification des ressources humaines et l’élaboration d’une politique sectorielle couvrant entre autres, l’enseignement, l’administration, la justice, l’industrie, l’énergie et l’agriculture.

Et l’expert qui réside à Doha, au Qatar, d’ajouter que ces actions émanent de la volonté de SM le Roi de généraliser le processus de développement à travers l’ensemble du territoire national et de consolider la place du Royaume sur les scènes régionale et internationale.

Dans ce sens, la vision réformatrice de SM le Roi estime que la formation des générations futures passe nécessairement par la promotion de l’enseignement prés-scolaire et le renforcement des principes d’équité et d’égalité entre les différentes composantes de la société et entre les différentes régions du Royaume, a-t-il relevé, ajoutant que la vision du Souverain a insisté également sur la réforme de l’administration publique invitée à accompagner les développements et à instaurer un système de gouvernance efficace dans le cadre du principe de la reddition des comptes.


Dans ce cadre, SM le Roi a donné Ses instructions pour l’adoption de la décentralisation et la mise en œuvre de la régionalisation qui devrait accompagner la gestion administrative sur la base du mérite et d’efficacité, ainsi que la rupture avec les mentalités et les pratiques anciennes et la promotion de l’efficacité entre les secteurs publics et privés, a souligné l’expert marocain, notant que le but étant d’instaurer une administration au service du citoyen et capable d’exceller sur les plans régional et international pour attirer davantage de capitaux et mettre en place des projets de développement.

→Lire aussi: Sidi Ifni: Inauguration et lancement de projets de développement à l’occasion de la Fête du Trône

Selon la vision royale, l’interaction avec le milieux environnant au service du citoyen et la lutte contre la corruption, sont incontournable pour l’instauration de la justice sociale qui vise à faire face aux disparités entre les tranches sociales et les régions et à protéger le citoyen dans le cadre de la mise en place d’un système juridique qui préserve le modèle de développement sur la base de la gouvernance et la transparence dans la gestion.

La réalisation de la justice sociale, nécessite de placer les jeunes au centre du processus de développement, redoubler les efforts pour améliorer la gestion des systèmes fiscaux et de protection sociale, généraliser l’accès aux services sociaux de base et assurer au citoyen une vie décente, a-t-il souligné, notant que la garantie des conditions d’une vie décente, selon les instructions de SM le Roi, passe par une meilleure gestion et une rationalisation des ressources hydrauliques et énergétiques, la préservation des anciennes médina et du patrimoine urbanistique et culturel, ainsi que la mise sur pied de nouvelle villes.


Il est question aussi du renforcement du système de la justice au service du processus de développement, a-t-il dit, relevant que la vision royale pour la réforme et la modernité a accordé un intérêt particulier à l’aspect diplomatique et aux relations du Royaume au niveau régional et international.

Il s’agit notamment de l’élargissement des investissements en Afrique après le retour du Royaume à l’Union Africaine et de l’ouverture sur d’autres groupements régionaux dans le continent.