Feu Abderahmane El Youssoufi était l’un des plus ardents défenseurs de la cause palestinienne (Wafa)

Abderrahmane Youssoufi

Feu Abderrahmane El Youssoufi était l’un des plus ardents défenseurs de la cause palestinienne, qui occupait une place de choix dans son action militante au Maroc et à l’étranger, écrit l’Agence de presse palestinienne (WAFA).

El Youssoufi qui a tiré sa révérence dans la nuit de jeudi à vendredi à l’âge de 96 ans, entretenait des relations étroites avec les dirigeants de la révolution palestinienne et de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Il était l’un des plus ardents défenseurs de la cause palestinienne, qui a occupé une place de choix de son action militante nationale et à l’étranger, souligne l’agence. L’agence a ajouté que le Royaume du Maroc vient de perdre un grand militant qui, en plus de son militantisme sur la scène politique marocaine, était l’un des éminents défenseurs des mouvements de libération et des causes justes des peuples.

Le gouvernement d’alternance dirigé par feu Abderrahmane El Youssoufi avait constitué le début d’une nouvelle ère dans la vie politique et démocratique du Maroc et de promotion de la réconciliation et du partenariat national, poursuit l’agence Wafa.

En dépit de sa retraite de la politique, il y a 16 ans, feu El Youssoufi a toujours occupé une place de choix sur la scène politique marocaine et fut considéré comme un nom qui prône l’union, un éminent défenseur des droits de l’Homme aux niveaux national et international et un politicien qui a contribué à l’institution de l’ère de la transition démocratique au Maroc, souligne notamment Wafa.