AccueilA LA UNE“Figural” de Hamid Douieb : Des œuvres qui interpellent le corps humain
Hamid Douieb

“Figural” de Hamid Douieb : Des œuvres qui interpellent le corps humain

L’exposition de l’artiste peintre maroco-belge, Hamid Douieb, s’est ouverte jeudi à Rabat, sous le thème “Figural”, avec des oeuvres sans titres qui interpellent le corps humain d’une manière particulière.

L’artiste peintre voyage, à travers ses tableaux auxquels il n’a pas donné de titres, vers un monde nouveau, des expériences uniques et des sens profonds difficiles à appréhender au premier abord, faisant du corps humain l’objet de ses créations.

Par le biais de ses oeuvres où la femme et la vieillesse sont les deux thèmes de prédilection, Douieb veille à faire ressortir son style figural et à doter ses peintures de techniques lui permettant d’imposer sa touche unique et créative, libre de contraintes.

→ Lire aussi : Forte présence marocaine à la 11è édition du festival du théâtre arabe du Caire

“Ce qui distingue mon travail est son sens caché, le style figural donnant une signification aux peintures au-delà de ce qui est visible”, a indiqué l’artiste peintre dans une déclaration à la MAP, notant qu’il a réussi à transmettre ses messages, que ce soit en dessinant à l’encre ou au crayon.

Hamid Douieb, qui appelle les visiteurs à partager leurs perceptions de ses oeuvres, a estimé qu’un artiste est celui qui traduit des sensations ainsi que le fruit de son imagination loin de la logique, expliquant qu’un art sans signification et sans objet ne peut être considéré comme tel.

Pour sa part, l’artiste peintre Mbarek Abou Ali s’est montré admiratif quant au travail de Douieb, ainsi que sa capacité remarquable à peindre les détails les plus complexes du corps humain, grâce au style singulier qui est le sien, notant que l’artiste attise la curiosité du contemplateur, à travers une parfaite reproduction, sur ses oeuvres, de divers sujets tels que la violence à l’égard des femmes ainsi que la vieillesse. Né à Casablanca en 1948, Hamid Douieb a émigré en Belgique en 1968 afin de poursuivre ses études d’ingénieur, tout en pratiquant la sculpture et la peinture. Artiste peintre surréaliste puis hyperréaliste, il définit actuellement sa peinture comme figurale et non figurative.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :