Film de deux semaines de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Voici les principales mesures ayant marqué les deux semaines de l’État d’urgence sanitaire décrété par le Maroc pour enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19):

– 20 mars 2020: – Le Maroc a déclaré l’état d’urgence sanitaire, une décision capitale visant à freiner la propagation du virus dans le pays.

– A partir du 21 mars 2020: – Le Maroc a limité les déplacements des personnes en suspendant les moyens de transport et les voyages entre les villes.

– Fermeture de tous les magasins et centres commerciaux à partir de 18h.

– Suspension de tous les trains de ligne.


– Interdiction du transport public et privé inter-villes comme moyen de garder le coronavirus (Covid-19) sous contrôle.

– Adoption du télétravail par certaines administrations et organisations.

– Le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports a appelé tous les éditeurs de journaux à suspendre la publication et la distribution de la presse papier à partir de dimanche et jusqu’à nouvel ordre.

– Le Tramway de Rabat-Salé s’adapte à l’état d’urgence sanitaire


– Les trois sociétés de télécommunications opérant au Maroc décident d’offrir temporairement à titre gracieux l’accès à tous les sites et plateformes de “l’enseignement et la formation à distance”, mis en place par le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

– Mise en place d’un hôpital militaire à Benslimane.

– Le lancement d'”Allô SAMU 141″ par le ministère de la Santé.

– Une nouvelle plateforme téléphonique “Allô 300” a été lancée en coordination entre le ministère de l’Intérieur et les Forces armées royales (FAR).


– Des opérations de désinfection et de stérilisation ont été menées dans toutes les villes marocaines, permettant la protection des citoyens dans les espaces publics de tout risque de contamination.

– Les salariés affiliés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), bénéficieront d’une indemnité forfaitaire mensuelle de 2.000 dirhams net, des allocations familiales et des prestations de l’Assurance maladie obligatoire (AMO).

– Les employés du secteur formel et informel impactés par cette situation bénéficieront d’une aide de substance servie par le Fonds spécial de gestion du covid-19.

– Mise en place d’un moratoire pour le remboursement des échéances des crédits bancaires et des leasings jusqu’au 30 juin sans paiement de frais ni de pénalités.


– Activation d’une ligne supplémentaire de crédit de fonctionnement octroyée par les banques et garantie par la Caisse centrale de garantie (CCG).

– Report de dépôt des déclarations fiscales jusqu’à fin juin avec une suspension des contrôles fiscaux et des ATD jusqu’au 30 juin 2020 pour les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel de 2019 est inférieur à 20 millions de dirhams (MDH).

– Forte mobilisation du département de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur pour faire réussir l’enseignement à distance.

– Accès gratuit des étudiants aux différentes plateformes numériques. – SM le Roi Mohammed VI fait appel à la médecine militaire en insistant sur la mobilisation de toutes ses composantes que ce soit techniques ou humaines pour faire face à cette pandémie.


– Lancement des opérations de solidarité par le tissu associatif national, en étroite coordination avec les instances publiques, pour venir en aide aux familles nécessiteuses sur les différentes villes du Royaume.

– Forte contribution de tous les acteurs nationaux et internationaux au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau Coronavirus (COVID-19), mis en place sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed V.

– Un total de 100.000 tests de diagnostic rapide de coronavirus (Covid-19) sont actuellement en cours d’acquisition par le Maroc.

– Le nombre total des cas de contamination enregistrés jusqu’à présent au Maroc est de 735, avec 47 décès et 49 guérisons.