La Finlande déterminée à donner un nouvel élan à ses relations avec le Maroc

La Finlande est animée d’une ferme détermination à donner un nouvel élan à ses relations avec le Maroc dans le cadre d’un partenariat stratégique, a affirmé mercredi le ministre finlandais des Affaires étrangères, Timo Soini.

“Il est grand temps pour nos deux pays de développer un partenariat plus étroit, en particulier en matière d’investissement, d’échanges commerciaux et de tourisme”, a déclaré à la presse M. Soini, à l’issue d’un entretien avec le président de la Chambre des Conseillers, Hakim Benchamach, en visite à Helsinki à la tête d’une délégation parlementaire.

Le ministre finlandais a insisté dans ce contexte sur la nécessité d’intensifier l’échange de visites aux niveaux ministériel et parlementaire, mais aussi entre les opérateurs économiques finlandais et marocains.

“L’objectif est de traduire dans les faits la forte volonté commune de booster les relations bilatérales afin d’englober des secteurs à forte valeur ajoutée pour les deux pays”, a relevé le chef de la diplomatie finlandaise.


Il s’est réjoui en outre de “la stabilité politique et sécuritaire dont jouit le Maroc dans un contexte régional délicate et instable”, tout en félicitant le Royaume pour sa réintégration au sein de l’Union africaine (UA).

Sur un autre registre, M. Soini a salué les acquis accumulés dans les domaines des droits des femmes au Maroc au cours des dernières années et la participation féminine active dans diverses institutions à caractère politique et économique.

Ces entretiens, qui se sont déroulés en présence de l’ambassadeur du Maroc en Finlande, Mohamed Ariad, ont été aussi l’occasion pour évoquer la situation sécuritaire en Afrique du Nord et dans la région sahélo-saharienne sur fond de menaces terroristes qui pèsent sur la paix mondiale.

“La lutte contre le terrorisme nécessite davantage de coopération au niveau sécuritaire et de partage d’informations à l’échelle internationale”, a-t-il fait observer.


Les deux parties ont également discuté du rôle des valeurs démocratiques et du vivre ensemble ainsi que des droits de l’Homme en tant que leviers efficaces pour combattre l’extrémisme violent et promouvoir la paix.

A l’invitation de la présidente du Parlement finlandais, Maria Lohela, le déplacement de la délégation marocaine s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre les institutions législatives des deux pays.

Conduite par M. Benchamach, la délégation est composée notamment de Neila Tazi, vice-présidente de la Chambre des Conseillers, d’Amal El Amari, présidente du groupe de l’Union marocaine du travail (UMT), et de Rajae Kassab, de la Confédération démocratique du travail au Maroc (CDT).