Focus sur les événements de l’actualité internationale de 2019

internationale

Par Saad Bouzrou

Comme chaque année qui passe, 2018 a été marquée par beaucoup d’événements historiques à l’échelle internationale, l’année 2019 promet quant à elle d’être beaucoup mieux chargée. De l’Afrique aux Amériques en passant par l’Europe, petit tour d’horizon des événements qui vont jalonner les prochains mois.

1ER JANVIER : JAIR BOLSONARO INVESTI PRESIDENT DU BRESIL

A Brasilia, près d’un million de spectateurs sont attendus, mardi 1er janvier 2019, dans la capitale brésilienne pour fêter ce que Jair Bolsonaro qualifie de « célébration de la démocratie ».

Elu le 28 octobre dernier, Jair Bolsonaro deviendra officiellement président du Brésil le 1er janvier. Surnommé le «Trump des tropiques», le leader d’extrême droite suscite beaucoup d’inquiétudes parmi ses opposants et dans le monde.


Son élection fait en effet planer le spectre du retour de la dictature militaire, un régime qui dirigea le Brésil de 1964 à 1985 et pour lequel le nouveau président brésilien a beaucoup d’affection.

24 FEVRIER : ELECTION PRESIDENTIELLE AU SENEGAL

C’est officiel, Le décret qui confirme la tenue des élections présidentielles qui verront le Président Macky Sall mettre en jeu son premier mandat a été publié dans le journal officiel de la République du Sénégal.

Après avoir succédé à Abdoulaye Wade en 2012, le président du Sénégal Macky Sall tenterait d’obtenir un deuxième mandat. Les sondages le donnent aujourd’hui favori de près de 45% des suffrages au premier tour. Alors que le fils de l’ancien président, Karim Wade, et Ousmane Sonko obtiendraient seulement 15,1% et 14,9% des voix.


Condamné pour enrichissement illicite et exilé au Qatar, Karim Wade pourrait toutefois ne pas se présenter et risque la prison s’il revient au Sénégal.

24 FEVRIER : UNE NOUVELLE CONSTITUTION POUR CUBA

Cuba a bouclé, jeudi 15 novembre, sa période de consultation populaire sur la réforme de la Constitution. Cette nouvelle loi suprême remplacerait celle en vigueur depuis 1976.

→ Lire aussi : 2018 : L’année du « CONCRET »


Ce nouveau texte prévoit la mise en place d’un Premier ministre et instaurerait un mandat de cinq ans pour le président, qui sera désormais «Président e la République», alors que Miguel Diaz-Canel est actuellement «président des Conseils d’Etat et des ministres».

29 MARS : LE ROYAUME-UNI DIT AU REVOIR A L’UE

Le divorce approche à vol d’oiseau. Le 29 mars, les Britanniques ne feront plus partie de l’Union européenne. Une période de transition, durant laquelle le Royaume-Uni continuera d’appliquer les règles européennes, est prévue jusqu’au 31 décembre. Le fort désaccord entre les eurosceptiques et les pro-UE à la Chambre des Communes pourrait faire avorter le projet de sortie. Espérant recueillir plus de soutien, Theresa May a reporté le vote à janvier. Si elle n’y parvient pas, la possibilité de sortie sans accord, appelée hard Brexit (littéralement «le Brexit dur»), serait son dernier choix.

31 MARS : ELECTION PRESIDENTIELLE EN UKRAINE


L’élection présidentielle en Ukraine se tiendra le 31 mars prochain dans un pays en pleine guerre. La suite des tensions avec la Russie, le conflit dans le Donbass ou encore la crise économique sont entre autres les grands défis du prochain président. Elu suite à la révolution de Maïdan, en 2014, Petro Porochenko (actuel président ukrainien) est loin d’être assuré de l’emporter après avoir vu sa popularité chuter inexorablement en raison de la pauvreté qui frappe le pays et des scandales financiers qui le touchent lui et son entourage.

AVRIL : ELECTION PRESIDENTIELLE EN ALGERIE

Le président algérien de 81 ans, paralysé et diminué par les séquelles d’un AVC, sera le candidat du Front de libération nationale (FLN), à la présidentielle prévue en avril 2019. L’Algérie ferait partie ainsi des rares « républiques » où l’on peut faire le cumul de cinq mandats présidentiels consécutifs.

23 AU 26 MAI : LES ELECTIONS EUROPEENNES


Dans un contexte marqué par la montée du populisme en Europe, et une crise provoquée par le mouvement des gilets jaunes, les élections européennes seront organisées en France le 26 mai, avec un candidat qui devrait être favori encore cette fois, qu’est l’abstention.

La crainte généralisée vis-à-vis du gouvernement français et des politiques en général devrait favoriser le Rassemblement National, qui recueille près de 24% des intentions de vote selon un sondage Ifop publié mi-décembre, alors que LREM n’est crédité que de 18%.

28 JUIN : CENTENAIRE DU TRAITE DE VERSAILLES

L’année 2019 marquera les 100 ans du traité de Versailles . C’est au sein du Palais des Glaces que l’Allemagne a signé un traité de paix avec les Alliés, le 28 juin 1919, scellant la fin de la Première Guerre mondiale. À l’issue de ce traité l’Allemagne a perdu certains de ses territoires, dont l’Alsace et la Moselle. La célébration de cet anniversaire marquera la fin des commémorations de la Grande guerre commencée en 2014, avec les 100 ans du début du conflit.


15 JUIN AU 13 JUILLET : COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS DE FOOTBALL

Cette 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations, se déroulera du 15 juin au 13 juillet 2019. Elle est la première organisée regroupant 24 équipes participantes et à avoir lieu en été.

Les Lions de l’Atlas iront disputer cette coupe avec un seul objectif : la remporter et prouver qu’ils étaient les meilleurs durant la Coupe du monde.

9 NOVEMBRE : LES 30 ANS DE LA CHUTE DU MUR DE BERLIN


Cette année, le monde aura encore l’occasion de célébrer le trentenaire de la chute du mur de Berlin, qui avait marqué symboliquement la fin de la bipolarité et de la guerre froide.

Construit à l’initiative du dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev dans la nuit du 12 au 13 août 1961, le mur de Berlin séparait le monde soviétique du monde occidental.